Peuple de France-Revue de presse: Violences policières : le clip de Castaner indigne les “gilets jaunes”

dimanche 3 février 2019

Violences policières : le clip de Castaner indigne les “gilets jaunes”

Le ministre de l’Intérieur s’est fendu d’une vidéo dans laquelle il rejette toute responsabilité des forces de l’ordre lors des violences policières constatées ces dernières semaines.
Le ministre de l’Intérieur s’est fendu d’une vidéo dans laquelle il rejette toute responsabilité des forces de l’ordre lors des violences policières constatées ces dernières semaines.

Christophe Castaner continue de défendre bec et ongles les forces de l’ordre, mobilisées pour la 12e semaine d’affilée et le début du mouvement des « gilets jaunes ».
Après s’être dit « sidéré » par les accusations de violences policières, arguant n’avoir « jamais vu » d’agent attaquer un manifestant, puis s’être dressé contre la suspension des controversés lanceurs de balles de défense (LBD), le premier flic de France a renouvelé son soutien aux forces de l’ordre, en publiant ce samedi 2 février une vidéo sur son compte Twitter, repérée par franceinfo.

La vidéo est un simple montage d’une de ses déclarations télévisées, illustrée d’images d’émeutes urbaines où les fonctionnaires de police semblent à la peine, débordés par les attaques des casseurs parmi les « gilets jaunes ». Durant 30 secondes, Christophe Castaner fait une anaphore en désignant tous les actes commis par les manifestants, qui selon lui, peuvent être réprimés violemment par les forces de l’ordre à partir du moment où ils sont interdits par la loi.

*****

La déclaration, un extrait de l'une de ses interventions télévisées, est accompagnée d'images d'émeutes urbaines tournées lors des rassemblements des "gilets jaunes". La séquence a immédiatement fait réagir. L'une des figures du mouvement, Priscillia Ludosky, a répliqué sur le même ton : "Si vous faisiez votre travail correctement, il n'y aurait pas de blessés."



Un reporter indépendant dénonce lui une "propagande mensongère", en rappelant que de certaines personnes ont été blessées "bien loin des barricades ou voitures enflammées".



 D'autres ironisent sur le raisonnement du ministre de l'Intérieur.


Sources: valeursactuelles.com -  francetvinfo.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Christophe Castaner estime qu'«aucun policier n'a attaqué des "gilets jaunes"»

➜ Gilets jaunes: Christophe Castaner défend l'utilisation par les forces de l'ordre du LBD lors des manifestations

➜ Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi