Peuple de France-Revue de presse: Video. Montpellier : une "observatrice" de la LDH traitée de "connasse" par un policier

mardi 26 février 2019

Video. Montpellier : une "observatrice" de la LDH traitée de "connasse" par un policier

L'"observatrice" de la Ligue des droits de l'homme a filmé la scène qui s'est déroulée samedi 16 février place de la Comédie à Montpellier.
L'"observatrice" de la Ligue des droits de l'homme a filmé la scène qui s'est déroulée samedi 16 février place de la Comédie à Montpellier. 

« Filme les autres au lieu de me filmer connasse ! » Ce sont les propos que l’on entend dans une
vidéo prise samedi 16 février dernier et adressés à une femme en train de filmer les policiers présents place de la Comédie sur le dispositif mobilisé pour la manifestation des gilets jaunes, alors qu’elle se trouvait là en tant qu’«observatrice de la Ligue des droits de l’homme Montpellier », selon un communiqué publié par l’association. Identifiable selon la LDH par sa chasuble blanche siglée en rouge recto-verso.

L’auteur des propos est un policier de la Bac, le visage encagoulé, casqué que l’on voit à l’image armé d’un tonfa. « Espèce gaucho va, anarchiste, gauchiste… t’es contre la démocratie toi ! », poursuit l’homme. La jeune femme lui demande alors où est son brassard “police” et où est son numéro de matricule (RIO pour référent d’identité opérationnelle). « Toi donne-moi ton nom », lâche le policier. « Donnez-moi votre numéro, vous êtes obligés d’en porter un et de me le donner », insiste la jeune femme.  « Allez casse-toi… on nous jette des pierres et toi la seule chose que tu fais c’est filmer les policiers ! »

La scène a été très partagée sur les réseaux sociaux. L’association indique que le procureur de la République a été saisi de ces propos comme l’IGPN (la police des polices). 

[...]

En savoir plus sur midilibre.fr


Sur le même thème lire aussi:

➜ Gilets jaunes. Le procureur de la République de Paris préconise de faire durer les gardes à vue

 "Gilets jaunes": le Conseil de l'Europe appelle à "suspendre l'usage du LBD"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi