Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Video. Acte 14: Un CRS frappe sans raison un photographe Gilet jaune à Dijon

lundi 18 février 2019

Video. Acte 14: Un CRS frappe sans raison un photographe Gilet jaune à Dijon

Après qu’un journaliste de BFM TV a dénoncé une attaque contre l’un de ses journalistes à Paris, une autre agression contre la presse aurait eu lieu à Dijon lors de l’acte 14.
Après qu’un journaliste de BFM TV a dénoncé une attaque contre l’un de ses journalistes à Paris, une autre agression contre la presse aurait eu lieu à Dijon lors de l’acte 14. 

Un CRS a attrapé et percuté vigoureusement contre le mur un homme qui portait un gilet jaune mais ayant affirmé face aux policiers être un photographe.


À Paris, un journaliste de BFM TV a reçu plusieurs coups de matraque par un policier, a annoncé sur Twitter son collègue. À Dijon, une agression contre un autre représentant de la presse aurait bel et bien pu avoir lieu.

Une vidéo coupée du live de la chaîne Info Dijon montre un groupe de CRS attraper un homme qui portait un gilet jaune et avait une caméra dans les mains, avant de le bousculer contre le mur puis de le relâcher. De son côté, l'homme leur a déclaré qu'il était photographe.



[...]

En savoir plus sur  sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Acte 14: un journaliste de BFMTV matraqué par un policier

2 commentaires:

Gilbert Rocaries a dit…

la violence s'installe insidieusement en France avec l'aval de nos gouvernants.Sommes nous encore au pays des droits de l'homme. Comme le chantait sardou ILS SONT DEVENUS FOUS (nos dirigeants)Que veut Macron La révolution? En France,il n y a plus de pilote dans l'avion qui va prochainement se crasher Messieurs les généraux qu'attendez vous pour rétablir l'ordre républicain et donner la priorité aux Francais dans notre pays en perdition depuis I8 mois.

Yvan Falchi a dit…

Ces chers generaux ,amiraux etc ,enfin les hauts grades vont toucher entre 20 000 et 50 000 euros de prime alors les militaires ne sont pas encore dans la rue mon cher Gilbert .

Articles à lire aussi