Peuple de France - Revue de presse française et internationale: La tyrannie fiscale, ça suffit !

mardi 19 février 2019

La tyrannie fiscale, ça suffit !

Selon la fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, les impôts directs ont progressé de plus de 63 milliards d’euros, entre 2010 et 2017, pour atteindre 250 milliards d’euros !
Selon la fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques, les impôts directs ont progressé de plus de 63 milliards d’euros, entre 2010 et 2017, pour atteindre 250 milliards d’euros !

CSG-CRDS, prélèvements sociaux, impôt sur le revenu et sur les capitaux mobiliers, taxes foncières et d’habitation, droits de successions, les impôts directs ont enregistré un bond de 25% en sept ans.


Cette tendance lourde à la spoliation généralisée des Français, imposée par des gouvernants qui gèrent mal et creusent sans compter la dette de l’Etat (2300 milliards d’euros fin septembre 2018), est aussi la conséquence des politiques d’austérité dictées avec une brutalité inouïe par la doxa ultra-libérale, seule religion économique autorisée par la Commission européenne.

Ces thérapies de choc qui ont déjà mis la Grèce à genoux, sont à la fois profondément injustes et inefficaces.

Injustes, parce qu’elles frappent aveuglément les classes moyennes et populaires qui à la différence des possédants, n’ont ni la capacité, ni les moyens d’accéder aux mécanismes d’évitement fiscal.

Inefficaces, car en frappant de plein fouet les catégories moyennes, elles amputent leur pouvoir d’achat, et de fait la consommation, moteur de la croissance, indispensable à la création d’emplois.
C’est bien cette oppression fiscale condamnant au déclassement et à la précarisation extrême qui pousse depuis trois mois des milliers de Français à descendre dans la rue pour en exiger l’arrêt.

Le 26 mai prochain, c’est pour mettre un coup d’arrêt à ces politiques irraisonnées, économiquement et socialement toxiques, à cette tyrannie de l’impôt et de l’austérité européiste, que les Français devront sanctionner l’Union européenne et les pouvoirs nationaux qui en sont les serviles défenseurs.

Communiqué de presse du Rassemblement National


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Articles à lire aussi