Peuple de France-Revue de presse: Zineb El Rhazoui face au fascisme des antifas

lundi 18 février 2019

Zineb El Rhazoui face au fascisme des antifas

Le stand qui lui était consacré a été saccagé à la Foire du livre de Bruxelles.
Le stand qui lui était consacré a été saccagé à la Foire du livre de Bruxelles.

Le stand de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui, a été saccagé à la Foire du livre de Bruxelles. Un billet a été déposé près de ses livres froissés: « Sales fachos ».


La semaine dernière, le stand de l’éditeur de Zineb El Rhazoui à la Foire du livre de Bruxelles a été saccagé, et des livres de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdodégradés, déchirés. L’auteur des faits, « un jeune homme avec un sac à dos », aurait laissé derrière lui un papier marqué « sales fachos ».

Soutien total et sans réserve à Zineb. Par principe, et parce que c’est elle. Hier, aujourd’hui, et aussi souvent que ce sera nécessaire. Le « sales fachos » ayant semble-t-il été déposé près de ses livres, il est plus que probable qu’elle ait été particulièrement visée. Même si Zineb n’était pas qui elle est, ce serait inacceptable. Mais compte-tenu de son histoire et de sa situation – ce n’est pas pour rien qu’elle est toujours sous protection policière – l’attaque n’en est que plus grave et lâche, à la fois contre une femme admirable, et contre tout ce qu’elle en est venue à représenter : liberté, lucidité, dignité, courage.

Préférer l’anathème et la violence au débat est une attitude fasciste. Détruire des livres plutôt que de les critiquer de manière rationnelle est une attitude fasciste. Déchirer l’œuvre d’une femme parce qu’on est incapable de la regarder droit dans les yeux pour la contredire avec de vrais arguments est une attitude fasciste.


[...]

En savoir plus sur causeur.fr


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi