Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Perquisitions à Mediapart: Macron épinglé par The Washington Post

vendredi 8 février 2019

Perquisitions à Mediapart: Macron épinglé par The Washington Post

Après une tentative avortée de perquisition chez Mediapart, The Washington Post constate des «tensions couvant de longue date entre Macron et les médias».
Après une tentative avortée de perquisition chez Mediapart, The Washington Post constate des «tensions couvant de longue date entre Macron et les médias».

Les défenseurs de la liberté de la presse s'en sont pris à Emmanuel Macron et au gouvernement français après une tentative de perquisition des locaux du site d'investigation Mediapart, relate The Washington Post qui constate des «tensions» entre les autorités et les médias en France.


Le journal américain rappelle que Mediapart a fait l'objet d'une tentative de perquisition après de nouvelles révélations sur l'ancien conseiller du Président de la République, Alexandre Benalla. Les journalistes du site ont accusé les autorités de s'attaquer au secret des sources. Le quotidien cite notamment le fondateur de Mediapart Edwy Plenel qui parle d'«un abus de pouvoir» allant à l'encontre du principe de liberté de la presse.

Le quotidien constate ainsi «des tensions couvant de longue date entre l'administration Macron et les médias». Il rappelle que le chef d'État a accusé les médias de ne pas chercher la vérité dans l'affaire Benalla et vient de signer «la loi anti-fake news» considérée par nombre de journalistes comme étant dangereuse pour la liberté d'expression.

[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:




1 commentaire:

Participer à la discussion

Articles à lire aussi