Peuple de France : Perquisitions à Mediapart: le journal va assigner l'Etat pour “faute lourde”

lundi 25 février 2019

Perquisitions à Mediapart: le journal va assigner l'Etat pour “faute lourde”

Invité sur France 5, le journaliste Fabrice Arfi a annoncé que Mediapart assignerait “l'agent judiciaire de l'Etat pour faute lourde”.
Capture d'écran France 5 (Twitter)
Invité sur France 5, le journaliste Fabrice Arfi a annoncé que Mediapart assignerait “l'agent judiciaire de l'Etat pour faute lourde”.

Le média indépendant va assigner l’Etat « pour faute lourde », après une tentative de perquisition dans ses locaux au début du mois de février.


Invité sur le plateau de l’émission C Politique, Fabrice Arfi a répété que « sans les sources, les citoyens ne peuvent pas être informés librement ». « Nous allons assigner ‘l’agent judiciaire de l’Etat’, en fait le parquet de Paris, pour une faute lourde », a précisé le journaliste. Selon lui cette « faute lourde » a été commise « dans la manière dont s’est passée, dans le cadre judiciaire, la tentative inédite de perquisition de Mediapart ». 

Dénonçant une « enquête ouverte sans base légale » mais aussi la présence de « deux procureurs et trois policiers », Fabrice Arfi affirme que cette perquisition avait pour but « de trouver les sources d’un journal qui publie des informations qui embêtent le pouvoir exécutif ». « Et qui est derrière l’enquête du Parquet ? Le pouvoir exécutif », a-t-il ajouté. Le 4 février dernier, le parquet de Paris a tenté de perquisitionner les locaux du média indépendant après de nouvelles révélations sur l’affaire Alexandre Benalla. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

➜  Perquisitions à Mediapart: Macron épinglé par The Washington Post

➜ Perquisition de Mediapart: «La dérive autoritaire du monarque Macron est sans limite»

➜ Mediapart : Edwy Plenel s'indigne de la tentative de perquisition du procureur «choisi par Macron»

Aucun commentaire:

Articles à lire aussi