Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Paris: Les "gilets jaunes "Jérôme Rodrigues et Éric Drouet attaqués par des ANTIFAS

samedi 2 février 2019

Paris: Les "gilets jaunes "Jérôme Rodrigues et Éric Drouet attaqués par des ANTIFAS

Après presque trois mois de mobilisation, les « gilets jaunes » manifestent une nouvelle fois ce samedi 2 février, à l’occasion du 12e rendez-vous hebdomadaire du mouvement.
Après presque trois mois de mobilisation, les « gilets jaunes » manifestent une nouvelle fois ce samedi 2 février, à l’occasion du 12e rendez-vous hebdomadaire du mouvement. 

Le mot d’ordre de cet acte XII est de rendre hommage aux blessés depuis le début de la contestation, nombre d’entre eux ayant été touchés par les controversés lanceurs de balles de défense (LBD).


Ailleurs en province, on recensait 2 000 « gilets jaunes » à Caen (Calvados) et autant à Strasbourg (Bas-Rhin), où la situation s’est légèrement tendue à la mi-journée après une matinée plutôt tranquille. Dans la plupart de ces cortèges ou rassemblements, une partie des manifestants a choisi de se grimer pour dénoncer les violences policières, en utilisant du faux sang ou un cache-œil.

Le « gilet jaune » Jérôme Rodrigues, proche d’Éric Drouet et éborgné après avoir été, dit-il, victime d’un tir de LBD, était présent dans le cortège parisien, derrière une banderole réclamant « l’interdiction des grenades (de désencerclement, ndlr) et des LBD », acclamé par la foule. Quelques minutes auparavant, il aurait été, avec Éric Drouet, pris à partie par des militants antifascistes, avant d’être exfiltrés. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Blessure du Gilet jaune Jérôme Rodrigues: Une vidéo montre un tir de LBD place de la Bastille

➜ Le Gilet jaune blessé Jérôme Rodrigues à RT France : «Il est important d'amener un message de paix»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi