Peuple de France : Mediapart : Edwy Plenel s'indigne de la tentative de perquisition du procureur «choisi par Macron»

lundi 4 février 2019

Mediapart : Edwy Plenel s'indigne de la tentative de perquisition du procureur «choisi par Macron»

Mediapart a subi une tentative de perquisition de ses bureaux sur ordre du procureur de la République de Paris dans le cadre de l’affaire Benalla. Les journalistes s'indignent d'une procédure «inédite» et mettent en cause le chef de l'Etat.
Edwy Plenel
Mediapart a subi une tentative de perquisition de ses bureaux sur ordre du procureur de la République de Paris dans le cadre de l’affaire Benalla. Les journalistes s'indignent d'une procédure «inédite» et mettent en cause le chef de l'Etat.

Alors que deux procureurs, accompagnés de trois policiers, ont voulu perquisitionner ce 4 février, à 11h10, les locaux de Mediapart dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet pour notamment atteinte à la vie privée de d'Alexandre Benalla après leurs révélations de la semaine précédente, le média en ligne a tenu ce même jour une conférence de presse.

«Un commissaire divisionnaire de la brigade criminelle est venu avec d’autres policiers frapper à la porte du journal en nous disant : "Monsieur, c’est une perquisition." Ce n’est jamais arrivé dans l’histoire de Mediapart», a notamment expliqué Fabrice Arfi, patron du pôle enquête du site et l'un des auteurs des révélations de l'affaire Benalla-Crase.

Cependant, le procureur de Paris, nommé récemment, choisi par Monsieur Macron lui-même, a choisi de venir perquisitionner un journal», a de son côté tancé Edwy Plenel, patron du journal.

En conclusion, le patron et fondateur de Mediapart a livré son analyse concernant ce qu'il estime être une «dérive». « On met en cause le droit de manifester. On empêche les gens de protester, de défendre leur cause. Il n’y a qu’un pas jusqu’à malmener la liberté de la presse. C’est une dérive que nous dénonçons», a-t-il ainsi tancé.

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi