Peuple de France : “Mauvaise nouvelle pour les racailles” : la campagne choc de Ménard

vendredi 1 février 2019

“Mauvaise nouvelle pour les racailles” : la campagne choc de Ménard

La nouvelle campagne de la ville de Béziers pour l’installation de nouvelles caméras de vidéosurveillance n’est pas passée inaperçue.
La nouvelle campagne de la ville de Béziers pour l’installation de nouvelles caméras de vidéosurveillance n’est pas passée inaperçue.

Robert Ménard a encore frappé. Coutumier des polémiques, le maire de Béziers a de nouveau fait parler de lui, jeudi 31 janvier, en dévoilant une nouvelle campagne choc pour l’installation de nouvelles caméras de surveillance, rapporte 20 minutes.
« 2019 : Mauvaise nouvelle pour les racailles. Nous allons doubler les caméras de vidéosurveillance », peut-on lire en Une du journal municipal biterrois, à côté d’un individu encapuchonné. « Je le dis à toutes les racailles qui veulent pourrir la vie des Biterrois. Les temps ont changé et 2019 ne sera pas une bonne année pour vous », a commenté l’élu apparenté RN sur le compte Twitter de la commune. « La délinquance et l’insécurité ne sont pas une fatalité. Les moyens existent pour y faire face, seulement encore faut-il les employer et en faire une priorité », est-il également notifié dans l’éditorial du journal.



Concrètement, la municipalité a promis de doubler le nombre de caméras de surveillance « dans les deux ans, passant de 90 début 2019 à 200 fin 2020 », en priorité aux « entrées de ville, aux abords des crèches et des établissements scolaires ». 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi