Peuple de France : La fin est proche pour Macron et compagnie. Il ne finira pas son mandat

lundi 4 février 2019

La fin est proche pour Macron et compagnie. Il ne finira pas son mandat

Non, jamais le mouvement des Gilets jaunes ne va faiblir, bien au contraire. La fin est proche pour Macron et compagnie. Il ne finira pas son mandat.
Non, jamais le mouvement des Gilets jaunes ne va faiblir, bien au contraire. La fin est proche pour Macron et compagnie. Il ne finira pas son mandat.

J’ai été silencieuse un certain temps. Des problèmes de santé, et un certain attentisme. Rien de nouveau en effet ne semblait se passer durant ces trois dernières semaines.
Toujours le même courage des Gilets jaunes, le même engagement magnifique des journaux  alternatifs, la même violence policière, les mêmes absences de Macron les samedis sous prétexte de voyages diplomatiques inutiles à l’étranger, et toujours ses mêmes insultes au peuple. Sauf que tout cela se radicalise de part et d’autre.

Macron : décidément ce type ne comprend rien. Il continue à regarder les voyous de son entourage avec des regards énamourés et béats et refuse de comprendre que la première cause de la colère populaire réside dans des difficultés de plus en plus vives à assurer le quotidien. Et pour toute réponse, que fait-il ? Il décide de l’augmentation de 10 % du prix des dentées alimentaires. Est-il fou ? Je le crois volontiers. Irresponsable aussi, cela est l’évidence même. Provocateur également, car il se croit encore intouchable. Il se trompe. Ce ne sont pas les encouragements du conseil d’État à mutiler les manifestants qui le sauveront. Car qu’est-ce que le conseil d’État si ce n’est ce petit groupe d’anciens présidents cacochymes et traîtres à la patrie et les quelques félons qu’ils ont nommés à ce poste ? Vraisemblablement partageront-ils le sort du président actuel quand le peuple, lassé de montrer inutilement sa colère, se décidera à prendre le pouvoir.

Les médias alternatifs : malgré la censure, l’interdiction de prononcer certains mots (guillotine en particulier) et de donner de vraies nouvelles, les arrestations de masse, les procès comme ceux faits au site RT et aux vrais journalistes comme notre Christine Tasin, malgré l’opprobre portée contre les vraies nouvelles par les journalistes mainstream qui tiennent à leurs privilèges, quitte à trahir leur pays, ils tiennent bon et informent le peuple sans discontinuer.

La police : de plus en plus violente. De plus en plus criminelle. Telle qu’en elle-même, ainsi qu’elle fut du temps de la dictature de Vichy. Ignoble pour la majorité d’entre elle (heureusement certains parmi elle osent résister). Comment peuvent-ils mutiler tous ces braves gens qui luttent pour leur survie ? Les chiffres des victimes ne cessent d’augmenter. Le nombre d’yeux perdus, de vies détruites, de mains et de pieds arrachés, de vieillards réduits au dénuement jetés à terre, de femmes enceintes frappées, de morts, combien de victimes vont-ils encore faire ? Les victimes se comptent maintenant par milliers. Jusqu’où iront-ils, ces valets d’un pouvoir qui s’accroche à ses sièges au lieu de filer la queue entre les pattes ? On les a entendus dans les vidéos donner des ordres pour viser les visages. Quelle honte ! Le monde entier proteste. Mais Macron, Philippe, Castaner, ne comptent pas lâcher. On tuera les Français désobéissants qui refusent de mourir de faim et on les remplacera par les immigrants, « les chances pour la France », comme si ceux-ci accepteraient d’être transformés en esclaves de l’oligarchie. C’est mal les connaître. Ils préfèrent de loin l’assistanat, l’argent facile, et doivent adorer ces juges qui les disculpent à chaque égorgement et chaque viol.

Les charges des forces de l’ordre se multiplient, et les courageux fourgons en ligne  place de la République repoussent les manifestants armés pour la plupart de leur seul corps. Mais peu à peu les Gilets jaunes apprennent à les contrer et commencent à résister. Lorsqu’ils chargeront vraiment, hommes devant, les choses deviendront claires. Ce sera le signal final de la révolution. Certains manifestants commencent à s’armer (burins, rasoirs, pieds de biche, boules de pétanque) et à charger, quoique encore timidement. Le pouvoir compte sur un essoufflement du mouvement. Comme si le peuple allait tranquillement rentrer chez lui et accepter de ne plus pouvoir nourrir ses enfants. Quelle blague ! Sur BFM, on nous dit qu’il y a aujourd’hui trois fois plus de forces de police. Ah bon ? Mais on les connaît, les chiffres des effectifs. Tout au plus le ministre de l’Intérieur peut-il aligner 85 000 hommes. Il n’y en aura jamais  plus. Tandis que le nombre de ceux qui veulent se débarrasser de ce gouvernement, et plus, de ce régime, ne cesse d’augmenter. Non, jamais le mouvement des Gilets jaunes ne va faiblir, bien au contraire. La fin est proche pour Macron et compagnie. Il ne finira pas son mandat.

Louise Guersan pour ripostelaique.com


Sur le même thème lire aussi:




7 commentaires:

Unknown a dit…

MACRON Dégages !!!

Unknown a dit…

Hélas, la lutte va être longue et dépendre de la détermination des citoyens , il faut déjà obliger macron à dissoudre l'assemblée . Mrs les GJ, courage et sang froid .

kalanga a dit…

Macronescu, commence de numéroter tes joyeuses...

Anonyme a dit…

Lettre ouverte à l'attention de Monsieur E. Macron

Monsieur,

Par la présente, nous, les citoyens français dans leur grande majorité, vous signifions que vous n'êtes plus reconnu comme le dépositaire de la représentativité du peuple français!

Vos promesses électorales n'ont été que, je vous cite, de la poudre de perlinpinpin!

Vos obligations au sens constitutionnel du terme ne sont pas respectées, vous ne vous appliquez pas, entre autre exemple, à garder intacte notre souveraineté nationale!

Votre façon dédaigneuse et méprisante de considérer le peuple français vous a conduit à transformer une contestation en révolte. Malgré cela vous vous obstinez avec la complicité de vos ministres et députés LREM, à durcir le ton face à ce peuple qui ne veut plus de vos mesures économiques élitistes, de vos lois liberticides! Êtes vous à ce point décidé de faire de cette révolte une révolution?

De plus la répression policière excessive et exagérément violente que vous employez face aux manifestations déclarées ou non, qui se font pourtant de façon tres pacifique depuis le 17 novembre 2018, est intolérable! Déjà 11 morts, plus de 2000 blessés dont certains ne se remettront jamais (perte d'un oeil, d'une main, d'un pied.....). Un bilan humain bien trop lourd pour un mandat aussi court! Nous ne sommes plus dans le maintien de l'ordre mais bien dans l'oppression du peuple!

Vous nous parlez de grand débat, mais tout un chacun sait que de débat ce manège n'en a que le nom! On nous le vend "sans tabou" mais l'ISF, la CSG, etc.... sont des points qui ne seront pas abordés! Vaste supercherie!

Vous nous avez également parlé de démocratie. Pourtant vos députés ont rejetés le referendum d'initiative citoyenne (RIC) qui offre la promesse d'une république plus juste, d'une amélioration de la démocratie française.
En effet le RIC permettrait au peuple de recouvrer son pouvoir plein et entier, celui la même qui normalement vous a été confié et dont vous abusez outrageusement!

Etre élu par defaut avec environ 40% des votes exprimés ne fait pas de vous le président des français loin s'en faut. Et 20 mois de présidence vous ont suffit pour transformer notre république en régime autoritaire glissant gentiment vers le totalitarisme.

En vous confiant ce mandat le peuple a fait de vous son salarié! Vous, vos ministres ainsi que votre majorité êtes au service du peuple et non l'inverse! Les avantages et privilèges qui vous ont été concédé avec votre fonction sont là pour vous aider à protéger et servir le peuple au mieux et non pour l'asservir et l'asphyxier de taxes comme c'est le cas actuellement.

Ce triste bilan nous oblige, nous citoyens français à réclamer ce qui suit dans les plus bref délais:
-Arrêt immédiat de l'usage des LBD40 et des grenades GLI-F4 par les forces de l'ordre pendant leur mission d'encadrement des manifestations.
- Annulation de la tva sur les produits de première nécessité.
-Baisse de la tva de 20 à 10%.
-Annulation des avantages des élus après leur mandat.
-Reconnaissance du vote blanc.
-Instauration du R.I.C. C.A.R.L.
-Dissolution de l'assemblée nationale.
-Réduction de la CSG.
-Mise en examen de Monsieur CASTANER et Monsieur FERRY.
-Demission de vos fonctions de président de la république.

Soyez assuré Monsieur Macron, que sans l'aboutissement de l'intégralité de ces revendications, le mouvement social "les gilets jaunes" ne s'arrêtera pas!

Le peuple de France.

Unknown a dit…

sa c'est sur que l'ont pas s'arrêter la dehors monsieur le Président imposteur

Unknown a dit…

Il faut faut mettre a bas ces oligarques et refaire une constitution approuver par et pour le peuple de France,un grand nettoyage s'impose pour la reconquête de notre France

pluribus a dit…

vous croyez le faire partir vous me faite marré

Articles à lire aussi