Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Macron promet d’arrêter "les petites phrases", mais ironise aussitôt sur "Jojo le gilet jaune"

samedi 2 février 2019

Macron promet d’arrêter "les petites phrases", mais ironise aussitôt sur "Jojo le gilet jaune"

Au cours d'une rencontre avec des journalistes à l'Elysée, le chef de l'Etat a confié qu’il ferait désormais "très attention" à ses "petites phrases". Avant de vite rechuter.
Au cours d'une rencontre avec des journalistes à l'Elysée, le chef de l'Etat a confié qu’il ferait désormais "très attention" à ses "petites phrases". Avant de vite rechuter.


Chassez le naturel, il revient au galop. Au cours d'une rencontre jeudi à l'Elysée avec une poignée de journalistes, Emmanuel Macron s'est livré à quelques confidences sur ses 20 premiers mois de quinquennat.
Il a surtout promis de faire "très attention" à ses "petites phrases" qui ont, selon lui, nourri "un procès en humiliation". Raté. La rechute a été brutale. Durant ce même entretien d'un peu plus d'une heure, le chef de l'Etat n'a pas manqué de critiquer, une nouvelle fois, les chaînes d'information en continu, et leurs "commentaires permanents". Analyse de Macron : sur leurs antennes, "Jojo avec un gilet jaune a le même statut qu'un ministre ou un député !". Les intéressés apprécieront...

Cette petite phrase blessante pour les "gilets jaunes", relayée notamment par "Paris Match", a mis le feu aux poudres sur les réseaux sociaux, certains y voyant une nouvelle forme de mépris du chef de l'Etat. Les pages Facebook des "gilets jaunes" se sont rapidement enflammées. Et sur Twitter, plusieurs responsables de l'opposition ont répondu vivement à Emmanuel Macron.

"La République c'est précisément de penser que 'Jojo' mérite la même considération qu'un député ou un ministre", a notamment lancé le patron du PS, Olivier Faure. 

"Les Français veulent de l'écoute et de la considération, Macron leur sert encore du mépris avec ses propos 'J ojo avec un gilet jaune'", s'insurge, de son côté, la porte-parole des Républicains Lydia Guirous.


[...]

En savoir plus sur nouvelobs.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Emmanuel Macron En Marche... vers la sortie !

➜ Macron : un imposteur en fin de parcours

➜ Macron méprise toujours autant le peuple de France

3 commentaires:

  1. Peuple d e France il est grand temps de réagir face aux insultes de l'intérimaire de la Rpublique installé par hasard a l'elysee par le quart des inconscients francais qui j'espére se mordent les doigts d'avoir voté pour un louveteau.Le peeuple,il n'en a rien a foutre.Il le méprise et l'insulte

    Alors la seule solution courageuse c'est de dégager et d'avouer son échec Mr Macron retournez auprés de votre maman et tenez lui la main des fois que vous chutiez sur un trottoir au couleur jaune.

    RépondreSupprimer
  2. Un grand malade élu par 24% et par erreur tout cela pour contrer le Fn mais ceux qui ont voté. Pour Macron pensent-ils que cela aurait été pire. C'est honteux toutes les semaines c'est des taxes supplémentaires . Ils faut que le peuple le vire et rapidement .Macron dégage!!

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme je partage entiérement vos propos.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi