Peuple de France - Revue de presse française et internationale: La France s’opposera à la peine de mort pour les djihadistes français

mercredi 27 février 2019

La France s’opposera à la peine de mort pour les djihadistes français

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a déclaré que les autorités “ interviendraient ” en cas de condamnation à mort des djihadistes français par la justice irakienne.
La ministre de la Justice Nicole Belloubet a déclaré que les autorités “ interviendraient ” en cas de condamnation à mort des djihadistes français par la justice irakienne.

Treize Français, soupçonnés d’être membres du groupe terroriste État islamique, ont été remis par les combattants arabo-kurdes aux autorités de l’Irak.


Ils « sont accusés d’avoir commis des crimes et seront jugés selon la loi irakienne, et c’est dans ce cadre que nous agissons », a précisé lundi 25 février, le président irakien Barham Salih, au cours d’une conférence de presse conjointe avec Emmanuel Macron. Conséquence : ces ressortissants français risquent la peine de mort. 

« Ce n’est pas la première fois. Il y a déjà des Français qui sont jugés en Irak. C’est la contrepartie de la responsabilité », a noté la Garde des Sceaux Nicole Belloubet, ce mercredi 27 février sur BFMTV. « Il n’est pas illogique qu’ils soient jugés de leurs actes là où ils les ont commis », estime-t-elle. Sur d’éventuelles condamnations à mort, la ministre a rappelé la position française. 

« Il y a une limite. Notre pays n’accepte pas la peine de mort. Si tel est le cas, nous interviendrions pour demander que cette peine ne soit pas exécutée. C’est une condition sine qua non », précise-t-elle.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Djihadistes français condamnés à mort : Paris « interviendra », dit Belloubet

➜ Nicole Belloubet: "Une trentaine de jihadistes vont sortir de prison" cette année

1 commentaire:

Gilbert Rocaries a dit…

C'est vraiment du n'importe quoi,avec sa gueule de rat mort elle ferait mieux de la fermer avant de dire des conneries sans nom.
Ces assassins,et traites envers la patrie,ne méritent que la peine de mort.
Cette peine est effective en Irak.Ils ont tués en Irak,c'est tout a fait normal,qu'ils soient jugés et condamnés a mort par ce pays.Les accueillir en France c'est devenir complice de ces étres inhumains.Ils doivent etre déchus immédiatement de la nationalité française qu'ils ont salisAllez madame retournez a votre vaisselle.

Articles à lire aussi