Peuple de France - Revue de presse française et internationale: La France bâillonnée

vendredi 15 février 2019

La France bâillonnée

La démocratie en place ne respecte plus les intérêts de la nation, trahit ses électeurs et seule une dissolution de l’Assemblée Nationale peut remettre les compteurs à zéro et permettre le rétablissement d’un ordre républicain honnête et juste.
La démocratie en place ne respecte plus les intérêts de la nation, trahit ses électeurs et seule une dissolution de l’Assemblée Nationale peut remettre les compteurs à zéro et permettre le rétablissement d’un ordre républicain honnête et juste.

Rien ne change au pays des libertés, tout se transforme en pire, chaque Samedi (épisode 13) la France voit monter la colère du peuple et celle des gilets jaunes
très représentative du malaise social ne désarme pas, pourquoi nier cette protestation qui offre une image désastreuse des problèmes non résolus par un pouvoir qui s’obstine dans l’erreur en gouvernant contre le peuple, les sondages démontrent que le soutien reste majoritaire en dépit des tentatives désespérées de minimiser, d’ergoter et de considérer que les gilets jaunes ne représentent pas le peuple dans son intégralité!

Liberté, égalité, fraternité ton nom est inscrit aux frontons de la République agonisante! Un régime de plus en plus violent tente de réprimer la contestation en utilisant toutes les méthodes d’un système totalitaire, violences exercées contre les citoyens sous prétexte de rétablir l’ordre, tout en laissant faire les casseurs, en laissant opérer les pillards, quitte à faire l’amalgame sans vergogne et mettre sur le dos des manifestants les exactions des voyous, stratégie infâme employée par la dictature!

J’ai en mémoire les manifestations de masse dans les démocraties populaires en 89 (Pologne, Tchécoslovaquie, Roumanie, Allemagne de l’est, Hongrie…) qui ont vu la chute de ces régimes condamnés par des peuples exaspérés par la dictature (Jaruzelski, Ceausescu, Honecker!) L’effondrement brutal du régime du Shah Pahlavi en Iran, la débâcle du régime de Saigon au Vietnam ne valaient pas mieux, la fuite piteuse des dirigeants en avion, en hélicoptère témoignent de l’impuissance de régimes faillis, honnis par la population!

Quelle tristesse de voir un régime qui s’accroche et utilise tous les moyens pour manipuler et travestir les faits, car telle est la situation, diviser, casser, déconsidérer toute protestation populaire « c’est notre projet »!

Jouer contre son peuple et criminaliser aux prix d’extrêmes violences toute manifestation de la misère et du mal vivre témoigne non seulement d’une incompréhension maladive mais surtout d’un aveuglement qui rend impossible tout règlement pacifique des problèmes et témoigne surtout d’un refus de trouver des solutions au conflit!

L’hystérisation systématique des faits n’est que manipulation malhonnête d’une stratégie vouée à l’échec, le peuple ne pardonne ni la perversité ni les mensonges de la caste qui tente de préserver ses privilèges! Un pouvoir responsable devrait avoir à coeur de résoudre et de faire preuve de compassion en évitant provocation et mépris!

Ce qui est encore plus grave c’est la complicité objective d’une opposition républicaine qui joue contre son peuple et refuse de prendre ses responsabilités, où sont passés les défenseurs des droits, de la liberté, de la justice sociale égale pour tous, les tribuns d’une république intègre, un peuple méprisé découvre que ses droits sont bafoués et piétinés sous prétexte de défense de la démocratie en place, qui ne repose plus sur rien, une démocratie moribonde!

La démocratie en place ne respecte plus les intérêts de la nation, trahit ses électeurs et seule une dissolution de l’Assemblée Nationale peut remettre les compteurs à zéro et permettre le rétablissement d’un ordre républicain honnête et juste!

La fuite en avant d’un régime aux abois et coupé du peuple prélude à l’instauration d’un système de plus en plus répressif qui ne recule devant rien pour se maintenir, la tyrannie d’un régime d’exception serait la pire des solutions à envisager et avec elle la fin de notre démocratie parlementaire!

Allons-nous laisser saccager nos libertés et cautionner les caprices du Prince dans une république qui agonise?

Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Articles à lire aussi