Peuple de France : Insultes antisémites contre Alain Finkielkraut : le principal suspect placé en garde à vue

mercredi 20 février 2019

Insultes antisémites contre Alain Finkielkraut : le principal suspect placé en garde à vue

Dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris le 17 février dernier, un individu a été placé en garde à vue hier soir par les enquêteurs de la BRDP, indique le Parquet de Paris, confirmant une information du Parisien.
Capture d'écran (Twitter)
Dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Paris le 17 février dernier, un individu a été placé en garde à vue hier soir par les enquêteurs de la BRDP, indique le Parquet de Paris, confirmant une information du Parisien.

Dans le cadre de l'enquête ouverte le 17 février dernier, après l'agression antisémite survenue en marge d'une manifestation de Gilets jaunes à Paris
samedi dernier et visant le philosophe Alain Finkielkraut, un homme a été placé en garde à vue "du chef d'injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion" mardi 19 février dans la soirée. Selon une source proche du dossier à l'AFP, il s'est rendu à une convocation des enquêteurs.


Selon nos confrères du Parisien, il s'agit d'un homme prénommé Benjamin W. qui se fait parfois appeler "Souleyman", ou "Slim". Âgé de 36 ans, il est connu des services de renseignement.

Selon les informations du Parisien, l'homme est vendeur de téléphones dans la ville de Mulhouse, dans le Bas-Rhin. Proche des Gilets jaunes et du mouvement, il est, selon le journal, relativement proche du mouvement salafiste sans pour autant être inscrit au fichier des personnes radicalisés.

[...]

En savoir plus sur lci.fr


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Articles à lire aussi