Peuple de France : Immigration. Emmanuel Macron : « Je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs »

mardi 5 février 2019

Immigration. Emmanuel Macron : « Je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs »

Après avoir balayé d’un revers de la main la thématique de l’immigration concernant le Grand débat national, Emmanuel Macron enfonce le clou, à l’occasion d’un déplacement récent à Évry-Courcouronnes dans l’Essonne.
Après avoir balayé d’un revers de la main la thématique de l’immigration concernant le Grand débat national, Emmanuel Macron enfonce le clou, à l’occasion d’un déplacement récent à Évry-Courcouronnes dans l’Essonne. 

Face aux élus de banlieue et répondant au maire de Mantes-la-Ville sur la gestion des migrations, le Président a affirmé: « Je ne crois pas du tout aux gens qui font des murs ».

Pour Emmanuel Macron, les migrations sont et seront une fatalité, et c’est à nous de nous y adapter. Et le président de la République d’évoquer les siècles précédents et les difficultés à intégrer d’autres Européens en France, en l’occurence Italiens ou Espagnols, comme si la comparaison était tenable avec les extra-européens.



Par ce discours, Emmanuel Macron le confirme : les élections européennes seront un référendum sur l’immigration ,étant donné que le sujet, pourtant parmi les préoccupations principales des Français et des Européens, a été écarté sciemment par le Gouvernement et les élus, qui veulent passer en force sur le sujet.

Source: breizh-info.com


Sur le même thème lire aussi:





1 commentaire:

  1. Macron arrétéz de nous prendre pour des ignares.
    Les immigrés Italiens,Espagnols,polonais entre autres se sont intégrés en France. Ils fuyaient certesla situation lamentable de leur pays. Mais ils ,venaient pour s'intégrer et travailler. De plus ils n'inposaient pas leur culture. Ils sont comme nous,CE SONT DES CHRETIENS.
    Pas des islamistes,assassins qui sévissent en europe.Jupiter, ouvrez a nouveau vos livres d'histoire. Ca vous rafraichira la mémoire. Décidemment l'ENA est vraiment l'école des anes (ou abrutis) a votre convenance.

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi