Peuple de France : Christianophobie. L’Hérault n’est pas épargné par la vague d’actes christianophobes qui touche la France

mardi 19 février 2019

Christianophobie. L’Hérault n’est pas épargné par la vague d’actes christianophobes qui touche la France

Depuis le début de l’année, la France connaît une vague d’actes christianophobes très importante. A tel point que, selon l’observatoire de la Christianophobie, il y aurait eu en janvier 2019 une augmentation des actes christianophobes de 20 % par rapport au mois de janvier 2018. Malheureusement la région n’est pas épargnée.
Depuis le début de l’année, la France connaît une vague d’actes christianophobes très importante. A tel point que, selon l’observatoire de la Christianophobie, il y aurait eu en janvier 2019 une augmentation des actes christianophobes de 20 % par rapport au mois de janvier 2018. Malheureusement la région n’est pas épargnée.

Triste découverte ce matin sur le portail de l’école catholique Saint Vincent à Sète où a été peint durant la nuit un tag au message très clair :
« La seule église qui illumine est celle qui brûle ». Si le tag a été rapidement effacé, la haine à l’encontre des chrétiens est, elle, toujours présente en France. Pire, depuis le début de l’année, on observe une recrudescence des actes christianophobes.

Portail de l’école catholique Saint Vincent à Sète
Photo : lengadoc-info.com


Le 6 février dernier, c’est l’église Notre-Dame-des-Enfants, à Nîmes, qui a été ciblée : tabernacle cassé, des hosties repandues sur le sol et une croix dessinée sur un mur… avec des excréments.

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une autre église a été taguée à Besançon, dans le Doubs. Sur les murs de l’édifice on pouvait lire les messages suivants : « Ni église ni État » et « L’autorité c’est le viol ».


 D’autres églises et monuments chrétiens ont été pris pour cible en février dans le Tarn, les Yvelines, la Vienne, l’Isère, le Finistère, la Vendée, à Dijon, à Toulouse, etc… En janvier, ce sont 18 actes anti-chrétien qui ont été recensés par l’Observatoire de la Christianophobie, soit une augmentation de 20 % par rapport au mois de janvier 2018.

Le Christianisme est (de loin) la religion la plus persécutée en France en 2018

Si la vague anti-chrétiene qui sévit aujourd’hui prend une ampleur particulièrement inquiétante, la haine contre les chrétiens s’inscrit également dans le temps. Ainsi, en 2018, ce sont 1063 actes anti-chrétien qui ont été recensés selon le ministère de l’Intérieur. Un chiffre en augmentation par rapport à 2017 (1038 actes recensés) et qui dépasse très largement les actes antisémites (541 en 2018) et anti-musulmans (seulement 100 actes recensés en 2018 soit le plus bas niveau depuis 2010).



Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Articles à lire aussi