Peuple de France-Revue de presse: "La France a le devoir de les rapatrier" : une grand-mère supplie Emmanuel Macron de faire revenir ses petits-enfants de Syrie

mercredi 27 février 2019

"La France a le devoir de les rapatrier" : une grand-mère supplie Emmanuel Macron de faire revenir ses petits-enfants de Syrie

Lydie Maninchedda demande à l'État de tout mettre en oeuvre pour faire revenir ses trois petits-enfants de Syrie, dont la mère est morte en janvier. "Il y a urgence", martèle la grand-mère sur notre antenne.
Lydie Maninchedda demande à l'État de tout mettre en oeuvre pour faire revenir ses trois petits-enfants de Syrie, dont la mère est morte en janvier. "Il y a urgence", martèle la grand-mère sur notre antenne.

La fille de Lydie Maninchedda est morte le mois dernier en Syrie. Elle y était partie il y a quatre ans avec son compagnon, un Allemand converti à l'islam, engagé dans les rangs de l'Etat islamique et désormais prisonnier des forces kurdes alors que l'organisation terroriste occupe un dernier réduit à la frontière irako-syrienne.
La jeune femme a laissé derrière elle trois enfants, des petits garçons de un, trois et cinq ans, trois orphelins accueillis dans un camps de réfugiés dans le nord-est de la Syrie. Lydie Maninchedda et son mari, qui vivent dans le Pas-de-Calais, remuent ciel et terre pour obtenir le rapatriement de leurs petits-enfants et lancent mercredi au micro d'Europe 1 "un SOS au président de la République" pour que ces enfants soient sauvés.

Pour elle, "il y a urgence sur tous les plans" à aller les chercher dans les camps où ils sont réfugiés : "Sur le plan sanitaire, pour qu'ils puissent être soignés efficacement en France. L'aîné a l'air assez traumatisé et ne parle pas. Il y a aussi urgence sur le plan psychologique pour ces enfants d'être pris en charge par les services sociaux."

Elle lance donc un appel désespéré pour "qu'ils viennent vivre dans la maison de leur mère, qu'on puisse leur donner une éducation et un avenir de citoyens français. La France a le devoir de les rapatrier pour qu'ils puissent se reconstruire", appuie-t-elle.

[...]

En savoir plus sur europe1.fr


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi