Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Le gouvernement paie 42000 euros un cabinet privé propriété de la sœur d’un ministre pour rédiger une loi

vendredi 15 février 2019

Le gouvernement paie 42000 euros un cabinet privé propriété de la sœur d’un ministre pour rédiger une loi

Le nouveau monde, la nouvelle politique, et bien on le voit chaque jour à quoi il ressemble.
Le nouveau monde, la nouvelle politique, et bien on le voit chaque jour à quoi il ressemble.


Voilà aujourd’hui qu’on apprend que la sœur du porte-parole Griveaux qui possède un cabinet d’avocats rédige évidemment moyennant grosse finance une loi pour le gouvernement. Ca veut donc dire que sous la Macronie ce ne sont pas la pléthore de conseillers qui écrivent la loi mais des société privées.


Mais où sommes-nous ? Les types sont incapables de faire ce pour quoi ils ont été élus alors qu’ils sont très chèrement payés pour ça. De qui se moquent-on ? Quand j’écris depuis quelques années que nous sommes dirigés par des nuls, ce n’est pas une de mes propagandes mais un fait. Et malheureusement celui-ci est têtu.

*****
Le gouvernement a sous-traité la préparation de sa prochaine loi sur les transports à un cabinet d'avocats. Une initiative inhabituelle qui a abouti à un résultat médiocre malgré l'argent public qu'elle a coûté.


Ou comment la conviction de la supériorité du secteur privé peut aboutir… à un gâchis d'argent public. Quelque 42.000 euros en l'occurrence, pour un projet de loi finalement étrillé avec virulence par le Conseil d'Etat, autorité administrative suprême du pays. Cette tragi-comédie relate aussi le tout petit monde parisien dans lequel évoluent certains ministres, hauts fonctionnaires et avocats. Au point qu'on retrouve parmi les protagonistes de cet imbroglio inédit… Dorothée Griveaux, qui n'est ni plus ni moins que la sœur du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux.

Tout commence en janvier 2018. Le gouvernement d'Edouard Philippe décide de lancer un appel d'offres pour sous-traiter à une entreprise l'exposé des motifs ainsi que l'étude d'impact de sa future loi sur les transports, moyennant 30.000 euros hors taxes. Dans le langage alambiqué de la haute administration française, cela signifie que l'argumentaire du gouvernement sur cette loi va être délégué à une société privée. Du jamais-vu. 

N'existait-il pas de solution interne à la fonction publique pour rédiger l'exposé des motifs et l'étude d'impact ? Le ministère de l'Ecologie compte 57.000 fonctionnaires, dont de nombreux énarques. L'usage est de les faire travailler, en s'appuyant si besoin sur des hauts fonctionnaires d'autres administrations momentanément mis à disposition et surtout, sur le secrétariat général du gouvernement, composé des meilleurs juristes de la fonction publique. 

Plus d'un an après l'appel d'offres, le projet de loi n'a toujours pas été discuté devant le Parlement. Plusieurs fois repoussé, le texte est désormais prévu pour la mi-mars 2019, après le grand débat national. Preuve que le temps ne pressait pas tant que ça.



Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

Unknown a dit…

TRES GENEREUX LE MACRON AVEC L ARGENT DU CONTRIBUABLE QUAND IL S AGIT DE SES AMIS ET DES PROCHES ,DES MIGRANTS, DES PAYS AFRICAINS ET POUR SE LA COULER DOUCE AVEC BRIGITTE? OU LE SIEUR BENALLAH VOYOU/MENTEUR/MANIPULATEUR C EST LA RAISON DE SA TOLERANCE ?????? MAIS AVEC LES FRANCAIS QUI ONT DU MAL A VIVRE LE MEPRIS LA CONDESCENDANCE ET MEME L IGNORANCE TOTALE 20000 EUROS DE SALAIRE ----EST CE QU ILS DEFEQUENT DE L OR CES CANCRES ???? UNE ABOMINATION . QUAND A FAIRE DU NOUVEAU LAISSEZ MOI RIRE---------JUPPE-FABIUS-- DE VIEUX CHEVAUX DE BATAILLE ROMPUS AUX MAGOUILLES ET ENTOURLOUPES QU IL RECHERCHE CAR PLUS VICIEUX QUE LUI ET SURTOUT PLUS EXPERIMENTES DONT IL A ABSOLUMENT BESOIN.

Articles à lire aussi