Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Gilets jaunes: à Toulouse, trois photographes «délibérément» visés par la police

dimanche 10 février 2019

Gilets jaunes: à Toulouse, trois photographes «délibérément» visés par la police

Trois photographes qui couvraient, samedi dernier, la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse ont affirmé avoir été «délibérément» visés par les forces de l'ordre.
Trois photographes qui couvraient, samedi dernier, la manifestation des Gilets jaunes à Toulouse ont affirmé avoir été «délibérément» visés par les forces de l'ordre. 


L'un d'eux ayant été blessé à la cuisse, comme il le précise, par une grenade, a relaté ce dimanche l'AFP.




«Une grenade» a explosé aux pieds de Valentin Belleville, a poursuivi l'agence, ajoutant qu'Ulrich Lebeuf, qui est reporter photo depuis 20 ans, l'avait identifiée comme «une grenade de désencerclement».

Pour Eric Lerbret, le troisième photographe, il ne fait «aucun doute» qu'ils ont été ciblés. 

«Nous sommes conscients des risques que nous prenons en couvrant ces manifestations, mais notre responsabilité s'arrête du moment où nous sommes délibérément visés», a-t-il dit à l'AFP.


Il a regretté que les photographes et vidéastes soient de plus en plus touchés «dans un contexte de montée en puissance des violences».

«Je demande des explications. Pourquoi des journalistes identifiés ont-ils été visés? On sent clairement une tension des forces de l'ordre envers les médias, ceux qui font des images», s'est insurgé Ulrich Lebeuf.

Les trois photographes ont affirmé avoir fait un signalement à l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) et ont ajouté qu'ils allaient porter plainte.

[...]

En savoir plus sur sputniknews.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi