Peuple de France-Revue de presse: Gilets jaunes: Eric Ciotti veut qu'on “interdise les manifestations”

dimanche 17 février 2019

Gilets jaunes: Eric Ciotti veut qu'on “interdise les manifestations”

Au lendemain de l’acte XIV du mouvement des “gilets jaunes”, Eric Ciotti a plaidé pour une interdiction des manifestations, et ce dès le 23 février, date de l’acte XV.
Au lendemain de l’acte XIV du mouvement des “gilets jaunes”, Eric Ciotti a plaidé pour une interdiction des manifestations, et ce dès le 23 février, date de l’acte XV.

Invité de l’émission Questions politiques ce dimanche 17 février, sur France Inter et franceinfo, le député LR des Alpes-Maritimes a appelé à un arrêt pur et simple des manifestations. 

« Pour samedi prochain le 23 février, je demande qu’on interdise les manifestations », a déclaré à l’antenne celui qui assure n’avoir « jamais soutenu la violence » bien qu’il ait soutenu, un temps, la « colère » des « gilets jaunes ». « Le mouvement a été dévoyé par la violence, les chiffres sont terrifiants », estime-t-il. « 1 400 représentants des forces de l’ordre blessés, plus de 2 000 manifestants blessés, ça veut dire 3 500 blessés, 11 morts », a-t-il ensuite énuméré. 
« On n’a jamais eu un tel bilan en France métropolitaine depuis la guerre d’Algérie », selon lui.

Le questeur de l’Assemblée nationale « revendique » pourtant avoir soutenu le mouvement social dès ses débuts et dénoncé le « matraquage fiscal » dont ses militants font l’objet. Mais trop, c’est trop, et des solutions alternatives existent pour lui. Les « gilets jaunes » peuvent par exemple « se retrouver dans des salles, dans des espaces, ils peuvent organiser des meetings, des réunions contrôlées, sécurisées » et puis il y a le grand débat : « Que ceux qui veulent exprimer leur voix dans le grand débat le fasse », conseille-t-il. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


1 commentaire:

  1. Interdire les manifestations?
    Bien sûr, mais après avoir interdit la trahison de ce politicien.
    On va interdire ça en faisant usage de la force, pas vrai CRS?

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi