Peuple de France-Revue de presse: Pour 23 % des Gilets jaunes, l'attentat de Strasbourg est une manipulation du gouvernement

lundi 11 février 2019

Pour 23 % des Gilets jaunes, l'attentat de Strasbourg est une manipulation du gouvernement

Les Français qui se définissent comme Gilets jaunes sont plus sensibles que la moyenne aux théories du complot, révèle le nouveau volet d'une étude de l'Ifop.
Les Français qui se définissent comme Gilets jaunes sont plus sensibles que la moyenne aux théories du complot, révèle le nouveau volet d'une étude de l'Ifop.

Vingt-trois pour cent des Gilets jaunes sont d'accord quand on leur demande si l'attentat du marché de Noël à Strasbourg est « une manipulation du gouvernement pour détourner l'attention des Français
et créer de l'inquiétude dans la population en plein mouvement des Gilets jaunes », contre 10 % des Français en moyenne. C'est ce que l'on apprend dans le nouveau volet d'une étude de l'Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et l'observatoire Conspiracy Watch, publiée lundi 11 février.

Dix-neuf pour cent considèrent qu'il subsiste « des zones d'ombre », 48 % que l'attentat a bien été perpétré par Chérif Chekatt (contre 63 % des Français), et 10 % ne se prononcent pas. Les Français qui se définissent comme Gilets jaunes sont plus sensibles que la moyenne aux théories du complot. Au moment de l'enquête, fin décembre 2018, 18 % des 1 700 personnes interrogées se réclamaient des Gilets jaunes. Les personnes disant « soutenir les Gilets jaunes » (50 % des personnes interrogées) ont des positions proches de la moyenne nationale sur la question de l'attentat de Strasbourg.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi