Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Selon une étude, l'euro a nui au pouvoir d'achat des Français

jeudi 28 février 2019

Selon une étude, l'euro a nui au pouvoir d'achat des Français

Selon le Centre d'études de politique européenne, le PIB de la France a été amputé de 374 milliards d'euros sur la seule année 2017.
Selon le Centre d'études de politique européenne, le PIB de la France a été amputé de 374 milliards d'euros sur la seule année 2017.

L'euro fête ses vingt ans cette année. un anniversaire qui s'accompagne d'un bilan, pas toujours positif, notamment pour les Français.


Selon une étude du think-tank allemand Centre de politique européenne (CEP) intitulée "20 ans de l'Euro : les perdants et les gagnants, une enquête empirique", chaque Français aurait perdu près de 56 000 euros par habitant entre 1999 et 2017. 

Pour mesurer les effets de l'euro, les auteurs de l'étude ont comparé la santé économique de huit états membres (Allemagne, France, Pays-Bas, Belgique, Espagne, Grève, Portugal et Italie) avec celle d'un groupe de pays avant et après l'adoption de la monnaie unique.


Si elle n'était pas passée à l'euro, la France, dont la situation a été comparée à celles de l'Australie et du Royaume-Uni, aurait ainsi enregistré un PIB supérieur de 374 milliards d'euros en 2017. Cela représente une perte de 5.570 euros de PIB par habitant.

[...]

En savoir plus sur: actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

Gilbert Rocaries a dit…

Encore une gifle pour Macron,lui qui est soi disant super europeen.Cette analyse confirme mon vote négatif lors de la premiére consultation européenne.Bravo messieurs,donneurs de leçons.Une fois encore la france est épinglée et cataloguée au rang de mauvais éléve.Les anciens disaient et n'avaient pas tort a force d'étre intélligents,ils deviennent cons,et dangereux. Ils le prouvent chaque jour,et a chaque intervention de leur part.Messieurs,les donneurs de leçons arrétez de pavoiser sur le soi disant futur europeen.

Articles à lire aussi