Peuple de France : Enregistrements de Benalla : “Une affaire de cornecul” selon Castaner

lundi 11 février 2019

Enregistrements de Benalla : “Une affaire de cornecul” selon Castaner

Interrogé sur France Inter ce dimanche 10 février, le ministre de l’Intérieur a estimé que les enregistrements d’Alexandre Benalla constituent “ plus une affaire de cornecul qu'une affaire de James Bond ”.
Interrogé sur France Inter ce dimanche 10 février, le ministre de l’Intérieur a estimé que les enregistrements d’Alexandre Benalla constituent “ plus une affaire de cornecul qu'une affaire de James Bond ”.


Alors que l’affaire Benalla connaît un nouveau rebondissement avec des enregistrements révélés par Mediapart, Christophe Castaner ne semble pas prêter beaucoup d’importance à cet énième épisode.
« Ce n’est pas une affaire d’Etat, c’est l’affaire d’un bonhomme qui manifestement a fait n’importe quoi et continue à faire n’importe quoi », a indiqué ce dimanche le ministre de l’Intérieur sur France Inter. Le 31 janvier, Mediapart avait publié des extraits sonores d’une conversation entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, un ex-employé de LREM et gendarme réserviste, en date du 26 juillet.

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Dans un enregistrement dévoilé par Mediapart, Benalla et Crase parlent de détruire des preuves

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi