Peuple de France : Des employés d'Amazon licenciés parce qu'ils soutenaient les Gilets jaunes

lundi 4 février 2019

Des employés d'Amazon licenciés parce qu'ils soutenaient les Gilets jaunes

Les employés du géant américain se sont vus reprocher leur "comportement en opposition totale aux valeurs de l'entreprise".
Image d'illustration.
Les employés du géant américain se sont vus reprocher leur "comportement en opposition totale aux valeurs de l'entreprise".

Plusieurs salariés français d'Amazon ont reçu des notifications de licenciement, dévoilées ce lundi 4 février par le quotidien Le Parisien. Leur tort ? Avoir affiché leur soutien aux Gilets jaunes sur les réseaux sociaux.
"Ces personnes ont été licenciées car elles n'ont pas respecté leurs obligations contractuelles", précise au Parisien un porte-parole du géant américain. Fin décembre, un salarié de l'entrepôt de Lauwin-Planque, dans le département du Nord, avait été débarqué par l'entreprise après avoir appelé au blocage sur Facebook.

*****

Amazon a donc notifié aux intéressés leurs licenciements pour des propos « d’une singulière gravité […] en opposition totale aux valeurs de l’entreprise » et avoir manqué, également, à leur « obligation de loyauté ». C'est ce qui est indiqué sur les courriers de licenciements envoyés aux trois employés âgés d'une vingtaine d'années. 

L'affaire de ces salariés a fait des émules dans les rangs de leurs collègues. Deux mouvements de débrayages ont même été organisés la semaine dernière sur le site de Montélimar (Drôme), tandis qu’un appel à la grève a été lancé pour mardi par les syndicats Sud-Solidaires, CGT et les Gilets jaunes Hauts-de-France et Drôme.

Sources: capital.fr - ladepeche.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi