Peuple de France-Revue de presse: Le domicile de Richard Ferrand visé par un incendie "volontaire"

samedi 9 février 2019

Le domicile de Richard Ferrand visé par un incendie "volontaire"

Édouard Philippe et Benjamin Griveaux ont apporté leur soutien au président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et vivement dénoncé cet "acte odieux".
Édouard Philippe et Benjamin Griveaux ont apporté leur soutien au président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et vivement dénoncé cet "acte odieux".


Le domicile breton du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand a été visé par un incendie "volontaire", a-t-on appris ce vendredi soir dans un communiqué publié sur le site de l'Assemblée.
"Alors que le Président de l’Assemblée nationale assistait ce jour à Rennes, aux côtés du Premier ministre, à la signature du pacte d’accessibilité et du contrat d’action publique pour la Région Bretagne, un voisin constatait que son domicile situé à Motreff, dans sa circonscription du Finistère, avait fait l’objet d’un incendie volontaire", détaille le communiqué de l'Assemblée. 

Il précise ensuite que "la Gendarmerie nationale (a) découvert sur place une couverture, un résidu de pneumatique, et une torche artisanale imbibée de carburant, l’origine criminelle ne semble pas faire de doute" .

Dénonçant "un acte grave", le président LaREM de l'Assemblée nationale, a dit porter plainte vendredi soir. Sur Twitter, Richard Ferrand a publié deux clichés du domicile en partie incendié accompagnées d'un message. "Rien ne justifie les intimidations, rien ne justifie les violences et les dégradations."



[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Coups de feu, voitures incendiées, cercueil... Des députés menacés par des "gilets jaunes"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi