Peuple de France - Revue de presse française et internationale: Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme

jeudi 14 février 2019

Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme

Son avocat a annoncé qu’il ne ferait pas appel de la décision, mais n’a pas exclu de demander la liberté conditionnelle pour son client.
Son avocat a annoncé qu’il ne ferait pas appel de la décision, mais n’a pas exclu de demander la liberté conditionnelle pour son client.

Le « gilet jaune » qui avait roué de coups deux gendarmes sur la passerelle Léopold Sédar-Senghor, en marge de l’acte VIII de la mobilisation, Christophe Dettinger, a écopé ce mercredi 13 février de 30 mois de prison, dont 18 avec sursis, rapporte Le Parisien.
Il pourra bénéficier d’un régime de semi-liberté lui permettant de travailler la journée avant de retourner dormir en prison.

Le 5 janvier dernier, jour de l’acte VIII des « gilets jaunes » à Paris, un homme imposant assénait une série de coups de poings à deux gendarmes. Plus d’un mois après les faits, Christophe Dettinger comparaissait ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris. Le procureur avait requis contre lui trois ans de prison, dont un avec sursis et mise à l’épreuve. 

La présidente du tribunal se montrera plus clémente, en le condamnant à 30 mois de prison dont 18 avec sursis, c’est-à-dire un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté. Il sera également interdit de séjour à Paris pendant six mois. 

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi