Peuple de France - Revue de presse française et internationale: La CEDH condamne la France pour son traitement d'un mineur isolé à Calais

jeudi 28 février 2019

La CEDH condamne la France pour son traitement d'un mineur isolé à Calais

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné jeudi la France pour avoir abandonné à son sort un Afghan de 12 ans lorsqu'il vivait sur le camp de "la lande" de Calais (nord) en 2016.
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné jeudi la France pour avoir abandonné à son sort un Afghan de 12 ans lorsqu'il vivait sur le camp de "la lande" de Calais (nord) en 2016.

Le jeune homme, parti d'Afghanistan un an plus tôt, a "vécu durant plusieurs mois dans le bidonville (...) dans un environnement totalement inadapté
à sa condition d'enfant et dans une précarité inacceptable au regard de son jeune âge", a spécifié la CEDH, condamnant la France pour "traitement dégradant".

Dans leur arrêt, les juges dressent un portrait cauchemardesque des conditions de vie dans la "Jungle", nom officieux de ce campement de bric et de broc, au nord-est de Calais, qui a accueilli jusqu'à 10.000 migrants désireux d'entrer au Royaume-Uni avant d'être démantelé.

Accès limité aux soins et à l'eau potable, conditions d'hygiènes déplorables, manque de nourriture, promiscuité... Dans ce contexte, "les mineurs isolés étrangers se trouvaient de surcroît exposés à divers dangers, dont celui de subir des violences physiques et sexuelles", souligne la Cour.

Rencontré lors d'une maraude en février 2016, J. "vivait à plusieurs dans une tente de fortune avec un accès très compliqué à l'hygiène et une grande insécurité", a raconté à l'AFP Solenne Lecomte, coprésidente de l'association La Cabane juridique à Calais, qui a accompagné le jeune migrant dans ses démarches auprès de la Cour de Strasbourg.

[...]

En savoir plus sur lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:

1 commentaire:

Gilbert Rocaries a dit…

Pour éviter cette catastrophe humaine,pouquoi ne pas stopper ces marées humaines à leur point de départ.Apparement les pays concernés par ces départs d'immigration ne font rien au niveau controle.Cette dangereuse immigration est une véritable bombe a retardement pour les pays d'accueil.Respecter le côté humain,je suis d'accord mais il y a quand meme des limites Comme le disait Michel Rocard "la france ne peut pas accueillir toute la misére du monde.Je demande a tous ces organismes européens qui s'occupent d'immigration de prendre leur responsabilité ils doivent bien avoir des locaux pour accueillir ces gens là.Au lieu de pénaliser les pays membres de l'UE,ils feraient mieux de cogiter à savoir comment stopper ce drame humain.

Articles à lire aussi