Peuple de France-Revue de presse: 30 000 agressions gratuites par mois, 80 lycées attaqués, 2 347 incendies volontaires…Qui en parle ?

mercredi 27 février 2019

30 000 agressions gratuites par mois, 80 lycées attaqués, 2 347 incendies volontaires…Qui en parle ?

En décembre 2018, il y a eu  80 lycées attaqués en Île-de-France. Qui en parle ? Et chaque mois, on dénombre 2 347 incendies volontaires. (source Figaro) Sans parler des 1 000 agressions gratuites par jour, passées sous silence. Que fait Macron ? Rien, puisque tout empire.
Chaque jour, 78 dépositaires de l’autorité sont agressés. Silence des médias.

En décembre 2018, il y a eu  80 lycées attaqués en Île-de-France. Qui en parle ? Et chaque mois, on dénombre 2 347 incendies volontaires. (source Figaro) Sans parler des 1 000 agressions gratuites par jour, passées sous silence. Que fait Macron ? Rien, puisque tout empire.


La situation dans les banlieues est catastrophique au point que le risque d’émeutes de type 2005, mais à la puissance 10, est majeur.
.
Mais Macron et la presse aux ordres ont fait le choix de l’omerta, car si  les Français étaient informés des vrais chiffres de la délinquance, le RN ferait 50 % dans les sondages.
.
Macron ne combat pas l’insécurité, il combat la montée du Rassemblement national dans les sondages.
.
Après l’avertissement de Gérard Collomb, qui déclarait : « On vit côte à côte, je le dis, moi je crains que demain on ne vive face à face », c’est au tour de Valérie Pécresse de tirer la sonnette d’alarme.
.
Les lycées sont attaqués chaque jour par des bandes cagoulées extrêmement violentes, venues mettre le feu aux voitures et aux locaux.
.
Des enseignants ont été aspergés d’essence, nous dit la présidente de la région Île-de-France. Faudra-t-il attendre qu’un prof soit transformé en torche vivante pour réagir ?
.
Le but de ces hordes sauvages, c’est la destruction et le chaos, just for fun.
.
Pourquoi se priver ? Ils ne risquent rien.
.
La justice a démissionné. Rappelons que 100 000 peines de prison fermes ne sont pas exécutées chaque année faute de places dans les prisons.
.
Et Macron, qui avait promis 15 000 places de prison, a retourné sa veste.
.
« Là où le taux de délinquance est le plus important, c’est aussi là où l’on a le moins de peines exécutées », ajoute Valérie Pécresse.
.
On se demande si les juges ne sont pas menacés de représailles, pour être aussi laxistes !
.
La violence entraîne la fuite des classes moyennes et des enseignants qui ne s’éternisent pas dans ces banlieues à risque, où ils n’ont plus d’autorité.

Macron se gargarise avec son programme de « police renforcée » dans 40 zones de reconquête urbaine à travers le pays.
.
C’est ridicule. Une goutte d’eau. Rien qu’en Île-de-France, Valérie Pécresse déclare avoir 270 quartiers sensibles à gérer.

[...]

Jacques Guillemain pour ripostelaique.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi