Peuple de France-Revue de presse: 6 000 gilets jaunes à Valence : 18 interpellations et une centaine d'armes saisie

samedi 2 février 2019

6 000 gilets jaunes à Valence : 18 interpellations et une centaine d'armes saisie

Ce samedi 2 février une manifestation régionale de gilets jaunes, non déclarée en préfecture, est organisée à Valence à l’occasion de l’acte XII du mouvement contestataire.
Ce samedi 2 février une manifestation régionale de gilets jaunes, non déclarée en préfecture, est organisée à Valence à l’occasion de l’acte XII du mouvement contestataire.

Selon la préfecture de la Drôme, 5 400 personnes manifestent à plusieurs endroits dans Valence. 18 interpellations ont déjà eu lieu.


De nombreux contrôles en amont et sur zone ont été opérés depuis tôt ce matin et sont en cours sur plus de 30 points d’accès. Une centaine d’armes blanches ou par destination a été saisie : hache, sabre, couteaux, machette, gourdins, engin explosif…

*****

Deux personnes ont été interpellées samedi à Morlaix, rendez-vous régional des "gilets jaunes", au moment où des manifestants ont tenté de forcer un barrage policier près de la sous-préfecture, ont constaté des journalistes de l'AFP, la préfecture évoquant deux policiers blessés.

Selon la préfecture du Finistère, deux policiers ont été blessés et deux manifestants interpellés. L'un d'entre eux était blessé à la tête, a constaté l'AFP.


Plusieurs centaines de "gilets jaunes" s'étaient rassemblés à la mi-journée sous un grand soleil dans le centre de Morlaix pour réclamer la démission du président Emmanuel Macron, davantage de "pouvoir d'achat", mais aussi la fin des "violences policières".

Parmi les manifestants, certains portaient ainsi des bandages sur la tête ou les membres tâchés de rouges et symbolisant les violences policières. "Soutien à nos blessés, stop aux mutilations", pouvait-on lire sur une pancarte.

Sources: ledauphine.com - lepoint.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi