Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Video. Quand le secrétaire d'Etat Laurent Nunez jugeait «sans effet» une loi anti-casseurs

mercredi 9 janvier 2019

Video. Quand le secrétaire d'Etat Laurent Nunez jugeait «sans effet» une loi anti-casseurs

La future loi anti-casseurs d'Edouard Philippe ne vient pas de nulle part : elle s'appuie sur un texte voté en octobre 2018 par la majorité LR au Sénat. Mais l'exécutif avait alors fait part de ses doutes quant à la constitutionnalité des mesures.
La future loi anti-casseurs d'Edouard Philippe ne vient pas de nulle part : elle s'appuie sur un texte voté en octobre 2018 par la majorité LR au Sénat. Mais l'exécutif avait alors fait part de ses doutes quant à la constitutionnalité des mesures.

Le 7 janvier, face à la persistance du mouvement des Gilets jaunes, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé que le gouvernement s’attellerait à une loi anti-casseurs. Pour autant, l'exécutif n'a, semble-t-il, pas toujours été sur cette ligne.

Un mois plus tôt, le 4 décembre, en commission des lois du Sénat, Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, ne cachait pas son scepticisme à l'égard d'un train de mesures sécuritaires visant à durcir la législation vis-à-vis des casseurs. Il s'agissait d'une proposition de loi portée par Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains (LR) à la chambre haute du Parlement. «Soyons sérieux, aucune des mesures prévues dans ce texte, par rapport à une population que nous ne connaissons pas, n’aurait eu un effet», avait déclaré Laurent Nunez, en référence à la mobilisation des Gilets jaunes du 1er décembre.

Plus problématique encore, Laurent Nunez faisait très clairement part de ses doutes quant à la constitutionnalité d'un fichier de manifestants violents, l'une des mesures phares de la proposition de loi anti-casseurs votée au Sénat, portée désormais par Edouard Philippe. Un nouveau fichier qui correspond aussi à une demande des syndicats de police.


[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. Mr Nunez est à voile et a vapeur. Il était contre l'installation d'un fichier sur les manifestants violents.,disant que celle ci serait sans effets.Le voila au gouvernement et il d'accord pour cette loi. C'est du n'importe quoi. Il est grand temps d'écarter définitivement ces charlots du paysage politique Francais. C'est le Grand Cirque,qui fait rigoler le monde entier.Pauvre France.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi