Peuple de France-Revue de presse: La suppression totale de la taxe d'habitation n'est plus une priorité pour Le Maire

lundi 7 janvier 2019

La suppression totale de la taxe d'habitation n'est plus une priorité pour Le Maire

Invité du « Grand-rendez vous » Europe 1-CNews-Les Echos, le ministre de l'Economie s'est montré prêt à renoncer à la suppression de la taxe d'habitation pour les ménages les plus aisés, prévue initialement pour 2021.
Invité du « Grand-rendez vous » Europe 1-CNews-Les Echos, le ministre de l'Economie s'est montré prêt à renoncer à la suppression de la taxe d'habitation pour les ménages les plus aisés, prévue initialement pour 2021.

La taxe d'habitation, dont une première baisse de 30 % est intervenue en octobre dernier, doit connaître une nouvelle baisse d'un tiers en octobre 2019, avant de disparaître en 2020 pour 80 % des ménages les moins aisés.
Soit un coût de 3,8 milliards d'euros. Cette partie de la réforme n'est pas remise en question.

En revanche, la suppression totale de la taxe d'habitation, c'est-à-dire pour les 20 % des Français les plus aisés, ne doit, elle, intervenir qu'en 2021. C'est ce volet que le gouvernement pourrait passer à la trappe. Et ce pour plusieurs raisons.

Budgétaire d'abord puisque le coût pour l'Etat s'élève à 7 milliards sans qu'aucun financement ne se dessine clairement pour l'heure. Politique ensuite car il n'est guère populaire, en ces temps de fronde fiscale, de faire baisser les impôts des ménages les plus aisés, même s'il ne s'agit nullement des seules grandes fortunes françaises mais plutôt des classes moyennes supérieures.

[...]

En savoir plus sur lesechos.fr


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal