Peuple de France-Revue de presse: Six "gilets jaunes" handicapés à vie après des violences policières

mercredi 16 janvier 2019

Six "gilets jaunes" handicapés à vie après des violences policières

Au-delà de la dizaine de morts à déplorer depuis le début de la mobilisation des "gilets jaunes", le 17 novembre, les violentes manifestations ont provoqué des blessures irréversibles à six personnes au moins.
Au-delà de la dizaine de morts à déplorer depuis le début de la mobilisation des "gilets jaunes", le 17 novembre, les violentes manifestations ont provoqué des blessures irréversibles à six personnes au moins.

C'est une info de la radio RTL ce mercredi 16 janvier, obtenue d'une source policière haut placée. Les forces de l'ordre reconnaissent avoir blessé six "gilets jaunes" en deux mois, au point de les rendre infirmes.

Quatre manifestants ont perdu l'usage d'un œil et deux ont eu la main arrachée.

RTL rapporte que ce bilan provisoire est contesté par le collectif Désarmons-les qui, de son côté, estime à 17 le nombre de contestataires éborgnés par un tir de lanceur de balles de défense (LBD), arme non létale qui a remplacé le flashball. Les blessés graves s'élèvent à 98, selon le collectif, contre 62 selon des données médicales, relate encore la radio. Le ministère de l'Intérieur ne communique que sur le nombre de blessés : 1 000 au sein des policiers et gendarmes et 1 700 du côté des "gilets jaunes".

Des chiffres suffisamment impressionnants pour que le directeur général de la police nationale, Eric Morvan, envoie mardi 15 janvier une note à ses hommes pour leur rappeler les conditions d'utilisation du LBD au cours des opérations de maintien de l'ordre, dont il réclame un "très strict respect".

[...]

En savoir plus sur actu.orange.fr


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi