Peuple de France-Revue de presse: «Pyromane», «donneur de leçons», «sans conviction» : l'opposition réagit aux vœux d’Emmanuel Macron

mardi 1 janvier 2019

«Pyromane», «donneur de leçons», «sans conviction» : l'opposition réagit aux vœux d’Emmanuel Macron

Le chef de l’Etat s'est plié ce 31 décembre à la tradition des vœux télévisés du Nouvel An, dans un contexte troublé par la crise des Gilets jaunes. Un discours qui est loin d’avoir fait l’unanimité au sein de la classe politique.
Le chef de l’Etat s'est plié ce 31 décembre à la tradition des vœux télévisés du Nouvel An, dans un contexte troublé par la crise des Gilets jaunes. Un discours qui est loin d’avoir fait l’unanimité au sein de la classe politique.

Emmanuel Macron a formulé ce 31 décembre ses vœux de Nouvel An devant les Français pour l'année 2019. Une allocution qui intervient dans un contexte marqué en particulier par la mobilisation des Gilets jaunes. Pour le chef de l’Etat, ces protestations sont entre autres symptomatiques de la volonté des Français de ne pas «se résigner» face aux difficultés protéiformes qu’ils peuvent éprouver. Le locataire de l’Elysée a par ailleurs reconnu qu'une «colère» avait éclaté «qui venait de loin», tout en dénonçant «les porte-voix d'une foule haineuse».

Sans réelle surprise, Macron a essuyé un feu nourri de critiques...

Quelques minutes après le discours du chef de l'Etat, les critiques n'ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux. L'opposition n'a pas épargné le locataire de l'Elysée. «On ne sait pas pourquoi mais tout ce qu'il dit tombe à plat. Et quand on comprend, on préférerait ne pas avoir entendu. Quel lunaire donneur de leçons», s’insurge ainsi le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon, qui regrette l’absence de mesures sur «le partage des richesses» dans l'intervention présidentielle.

A droite, la porte-parole du parti Les Républicains Laurence Sailliet s'est montrée également critique : «Le président de la République a récité un texte sans émotion, sans conviction et si loin de la réalité des Français. Un clip de campagne plus que la parole d’un homme d’Etat».

Même tonalité du côté du président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, qui estime que le chef de l’Etat «sera pire en 2019».

Quant à Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, elle qualifie le chef de l’Etat de «pyromane» et d’«imposteur».

[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal