Peuple de France-Revue de presse: Le ministre de l’Agriculture pris à partie par des “gilets jaunes”

vendredi 18 janvier 2019

Le ministre de l’Agriculture pris à partie par des “gilets jaunes”

Alpagué par une poignée de manifestants très remontés, Didier Guillaume, accompagné de Jacqueline Gourault et de Sébastien Lecornu, a dû faire face, stoïque, à la colère des “gilets jaunes”.
Alpagué par une poignée de manifestants très remontés, Didier Guillaume, accompagné de Jacqueline Gourault et de Sébastien Lecornu, a dû faire face, stoïque, à la colère des “gilets jaunes”.

Tandis qu’Emmanuel Macron rencontre à nouveau, ce vendredi 18 janvier, à Souillac (Lot), 600 maires d’Occitanie dans le cadre du grand débat national, son ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, s’est quant à lui rendu dans la commune voisine de Rocamadour,
où il a déjeuné en compagnie de Jacqueline Gourault et Sébastien Lecornu. En sortant d’un restaurant, le trio ministériel a essuyé une volée de bois vert de la part de « gilets jaunes » venus à leur rencontre. Une scène captée par les caméras de LCI.

Sur les images, on voit ainsi les trois ministres face à une trentaine de manifestants, tantôt invectivant les membres du gouvernement, tantôt les questionnant sur la politique de l’exécutif. « C’est une honte ! », « Donnez un peu de sous aux pauvres ! », « J’ai cotisé toute ma vie, je touche 750 euros par mois » : les critiques fusent devant un Didier Guillaume stoïque. « Mon père aussi est mort avec 750 euros par mois », rétorque-t-il, admettant que la situation « n’est pas normale ».



[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:

➜ Le ministre de l'Agriculture: "Une partie du peuple est en train de se soulever"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi