Peuple de France-Revue de presse: “Macron ne croit qu'au multiculturalisme et à la dictature des minorités”

mercredi 9 janvier 2019

“Macron ne croit qu'au multiculturalisme et à la dictature des minorités”

Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, réagit à la volonté de l'Observatoire de la laïcité d'autoriser le port de signes religieux aux jeunes de 14 à 16 ans lors du futur service national universel.
Lydia Guirous
Lydia Guirous, porte-parole des Républicains, réagit à la volonté de l'Observatoire de la laïcité d'autoriser le port de signes religieux aux jeunes de 14 à 16 ans lors du futur service national universel. 

L'Observatoire de la laïcité vient recommander au gouvernement d'autoriser le port de signes religieux aux jeunes de 14 à 16 ans lors du futur service national universel. Comment réagissez-vous à cette annonce ?


Je suis consternée comme tout républicain digne de ce nom. Encore une fois, Jean-Louis Bianco a cédé aux sirènes multi-culturalistes et aux lobbys religieux notamment islamistes, comme les Frères musulmans. Cet Observatoire est une mascarade et devrait être baptisé « Fondation pour le communautarisme religieux ». Un observatoire qui préconise le recul du principe pour lequel il est mandaté, en voilà une innovation (pour reprendre la novlangue absconse des macronistes, au premier rang desquels on trouve le petit protégé Gabriel Attal). 

L'Observatoire souhaite que le principe d'interdiction des signes religieux ostensibles (voile islamique, kippa, turban, croix chrétienne de taille importante) en vigueur à l'école publique ne s'applique pas aux jeunes de 14 à 16 ans lors des quinze jours en internat de leur service national universel ! On marche sur la tête ! Pourtant l'article R112-15 du code du service national dispose que les appelés du service national ne doivent pas « arborer de signes politiques ou religieux qui, par leur nature, leur caractère ostentatoire, ou les conditions dans lesquelles ils sont portés, constitueraient une manifestation extérieure de provocation, de prosélytisme ou de propagande. » Cette règle de 1998 s'inscrit dans la même logique que la loi de 2004 sur le non-port de signes religieux ostensibles dans les écoles. Elle s'applique d'ailleurs lors de la Journée défense et citoyenneté (JDC, autrefois dénommée JAPD), le dispositif que viendra compléter le service national universel. Mais Bianco et ses obligés ont tout simplement décidé de s'asseoir sur ce corpus juridique... sans doute pour flatter Jupiter le multiculturaliste qui ne comprend rien à l'unité de la République et ne croit qu'au multiculturalisme anglo-saxon et à la dictature des minorités religieuses ou ethniques.

Cela ne laisse rien augurer de bon pour le grand débat sur la laïcité annoncé par Emmanuel Macron depuis plus d'un an... d'autant qu'il envisage aussi de déconstruire la loi de 1905 !

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi