Peuple de France : Oui, les journalistes ont des comptes à rendre

lundi 21 janvier 2019

Oui, les journalistes ont des comptes à rendre

D’évidence, les journalistes ne sont pas des petits saints. Ils ont naturellement des comptes à rendre.
D’évidence, les journalistes ne sont pas des petits saints. Ils ont naturellement des comptes à rendre.

Relire Roland Barthes : "Le fascisme n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire". Depuis des lustres, le journalisme s’est majoritairement rangé du côté du discours dominant, aseptisé et hygiéniste.


Nombreux sont les faux curés à cartes de presse qui prétendent dire le Bien et décréter les excommunications. Alors qu’il n’est détenteur d’aucune légitimité démocratique, le journaliste peut décider de ce qui existe et de ce qui doit être tu. Le syndrome de la grosse tête accompagne souvent cet abus de pouvoir. Celui qui n’entend pas se plier à cette règle d’essence totalitaire se condamne le plus souvent à la caricature et à la marginalisation. 

Si les Gilets jaunes n’aiment pas la presse, c’est parce que celle-ci n’a jamais eu un regard pour cette société trop enracinée et trop française. "Nous n’avons rien vu venir", reconnaissent d’ailleurs la plupart des commentateurs. Cette honnêteté intellectuelle les honore. Mais elle dit le manque de curiosité d’une profession qui s’est laissé envahir par l’idéologie et ses idées fausses. 

Ce matin, Riester a dit vouloir mobiliser la profession et l’Etat contre la "désinformation", les "fake news", les "infoxs". Le ministre a annoncé que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), le gendarme de la pensée officielle, allait "monter en puissance en termes de pouvoir". Or cette prétention de l’Etat à contrôler des vérités labellisées s’apparente à de la propagande. Cette dérive est une menace pour la liberté d’expression. C’est cette clef de voute de la démocratie que les journalistes doivent défendre, plutôt qu’un grotesque statut d’intouchables.


Article complet d'Ivan Rioufol sur son blog


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi