Peuple de France : Grand débat: Macron n’a pas voulu du maire RN Julien Sanchez

samedi 19 janvier 2019

Grand débat: Macron n’a pas voulu du maire RN Julien Sanchez

Julien Sanchez, maire de Beaucaire, n’a pas été invité. Et l’Élysée, contacté, nie toute intervention dans le processus de sélection !
Julien Sanchez, maire de Beaucaire
Julien Sanchez, maire de Beaucaire, n’a pas été invité. Et l’Élysée, contacté, nie toute intervention dans le processus de sélection !

Macron, président des riches ? Il est avant tout le président des seuls Français qui ne votent pas RN !

.
Les « lépreux populistes » du Rassemblement national, premier parti de France à la proportionnelle intégrale, sont donc des Français de seconde zone, encore moins considérés que le dernier des migrants débarqué dans la clandestinité.
.
En refusant de convier le maire de Beaucaire, pour participer au deuxième débat des maires à Souillac, Macron a manifesté encore une fois son mépris total pour les patriotes, sa haine pour cette droite identitaire qui entend sauver notre pays livré aux délires des deux fous furieux du mondialisme, que sont Merkel et son vassal de l’Élysée.

Julien Sanchez, maire de Beaucaire, n’a pas été invité. Et l’Élysée, contacté, nie toute intervention dans le processus de sélection !
.
« Les invitations sont gérées par les préfets et les AMF départementales », dit-on.
Grotesque ! Il est inconcevable que le cas des maires RN n’ait pas été évoqué par Macron, puisque les électeurs du parti patriote, en tant que simples citoyens, se demandaient à leur modeste niveau si Macron les inviterait. Ils ont la réponse.
.
Les préfets et l’AMF n’ont fait que suivre la consigne élyséenne !
.
D’ailleurs Marine le dit.
.
« Ce n’est plus le grand débat », c’est le  « faux débat ».
.
« Dans le Gard, j’ai fait 42 % à la présidentielle. Julien Sanchez, notre maire de Beaucaire, 4e ville du Gard, n’a pas été invité au « grand débat »…Les maires sont donc triés sur le volet pour aller faire la claque devant Emmanuel Macron ! »
« Ça, c’est du faux ! Il faut arrêter de faire du faux ! Il faut arrêter de faire de la com, il faut faire du vrai »
a martelé Marine.
.
Et l’explication de l’Élysée vaut le détour :
.
« Il n’y a aucune intervention de l’Élysée dans le processus de sélection des maires… préfets et AMF départementales travaillent avec le souci constant d’avoir un panel représentatif des maires de chaque département » 
.
Dans ce cas, on aimerait que les préfets nous expliquent par qui sont représentés les 42 % d’électeurs qui ont voté RN, si aucun maire de leur parti n’est présent au débat !
.
Assez de mensonges et de mépris.
.
Lors du premier épisode devant les maires de Normandie, le débat avait déjà été cadenassé par l’Élysée, puisque le premier panel de maires avait été choisi par deux ministres de Macron.
.
« Dans le seul but de s’assurer que certains sujets essentiels seraient abordés » déclare le gouvernement.
.
Ce grand débat est une mascarade, tout est orchestré, encadré, verrouillé.
.
Une belle arnaque  pour endormir les Gilets jaunes. Ils ont bien raison de ne pas y croire.
.
Jamais Macron ne changera de politique et il ne cédera jamais au Ric, principale exigence des GJ. Macron ne fait que jouer la montre, mais son grand débat va virer au naufrage. La propagande ne changera rien.

[...]

Jacques Guillemain pour ripostelaique.com


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi