Peuple de France : Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés

dimanche 20 janvier 2019

Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés

Bizarrement, les caméras, manifestement très occupées ailleurs, n'ont pas montré certaines actions des forces de l'ordre.
Bizarrement, les caméras, manifestement très occupées ailleurs, n'ont pas montré certaines actions des forces de l'ordre.

L'organisme "Désarmons" a recensé une centaine de blessés graves suite à des tirs de flashball. Certain estiment que cette association est de parti pris. Peut-être, peut-être pas...


C'est pourquoi France Info, une radio peu suspecte de macronophobie, a enquêté en détail. La presse locale a été épluchée, les photos analysée, et un nom a été mis sur chaque visage. Les hématomes, même les plus importants, n'ont pas été comptabilisés. Résultat de l'enquête : 40 blessés graves, dont 9 mineurs, 12 personnes éborgnées. Un œil en moins, ce n'est pas ça qui va empêcher Castaner de dormir.

Pour en parler, le ministre de l'Intérieur n'a eu que quelques mots indignes : "Il ne faut pas croire qu'il y a d'un côté des manifestants gentils et de l'autre des policiers méchants".  Les photos de éborgnés, les joues perforées, les mâchoires fracassées ont été vues et relayées des centaines de milliers de fois sur les sites où vont les Gilets jaunes. Ces derniers seront pour longtemps envahis par la haine. Mais c'est Castaner qui l'aura semée.

[...]

En savoir plus sur atlantico.fr


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi