Peuple de France : Gilets jaunes : Nunez estime «proportionné» l'usage des LBD et des grenades de désencerclement

lundi 28 janvier 2019

Gilets jaunes : Nunez estime «proportionné» l'usage des LBD et des grenades de désencerclement

Au cours d'un déplacement ministériel dans l'Yonne, Laurent Nunez a défendu l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD) et des grenades de désencerclement. Selon lui, ils ne sont utilisés qu'à l'encontre «des individus violents, des casseurs».
Au cours d'un déplacement ministériel dans l'Yonne, Laurent Nunez a défendu l'usage des lanceurs de balles de défense (LBD) et des grenades de désencerclement. Selon lui, ils ne sont utilisés qu'à l'encontre «des individus violents, des casseurs».

Interrogé ce 28 janvier lors d'un point presse sur l'utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD) et des grenades de désencerclement, le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Laurent Nunez, a estimé que les forces de l'ordre faisaient un usage «proportionné» de ces «armes intermédiaires».
«Nous allons continuer à utiliser ces armes intermédiaires de défense qui ne sont utilisées que quand nous sommes confrontés à des individus violents, des casseurs», a-t-il annoncé au cours de son déplacement dans l'Yonne, alors que certains politiques et commentateurs médiatiques réclament leur interdiction, après que de nombreux Gilets jaunes ont été grièvement blessés. Dernier en date : une des figures du mouvement, Jérôme Rodrigues, blessé au niveau de l’œil sur la place de la Bastille à Paris, lors de l’acte 11. Le lendemain, le secrétaire d'Etat avait affirmé qu'aucun élément ne permettait de mettre en cause un tir de balle de défense.

A l'appui de son propos ce 28 janvier, Laurent Nunez a évoqué le cadre dans lequel s'est déroulé le tir qui a touché le Gilet jaune médiatique : 

«Un groupe de quelques centaines d'individus, qui étaient manifestement des casseurs, se sont détachés de la manifestation des Gilets jaunes pour aller attaquer les forces de l'ordre sur la place de la Bastille».
[...]

En savoir plus sur francais.rt.com


Sur le même thème lire aussi:






1 commentaire:

  1. Monsieur Nunez,Nous ne sommes pas en Espagne franquiste,ou la police et l'arméee tirait sur le peuple espagnol.
    Je suis né à cerbére,frontiére espagnole.Je me souviens hélas de ces immigrés qui fuyaient la répression tous azimuts. Les forces armées tirant sur le peuple est odieux.Cela prouve l'incompétence des dirigeants,qui au lieu d'organiser un référendum préfére pénaliser et incarcérer de pauvres francais qui ne réclament que leur quotidien soit plus agréable.
    HASTA LA VISTA SENOR NUNEZ

    RépondreSupprimer

Articles à lire aussi