Peuple de France : Gilets jaunes. Michel-Edouard Leclerc estime que « le travail ne paie pas assez en France »

jeudi 10 janvier 2019

Gilets jaunes. Michel-Edouard Leclerc estime que « le travail ne paie pas assez en France »

En pleine crise des Gilets jaunes, Michel-Edouard Leclerc s’est exprimé, au micro de BFMTV, sur la question des salaires en France. Estimant que « le travail ne paie pas assez en France », il a assuré que la grande majorité de ses salariés toucheront des primes
En pleine crise des Gilets jaunes, Michel-Edouard Leclerc s’est exprimé, au micro de BFMTV, sur la question des salaires en France. Estimant que « le travail ne paie pas assez en France », il a assuré que la grande majorité de ses salariés toucheront des primes

Le Pdg du groupement E.Leclerc était l'invité, ce jeudi 10 janvier, du direct de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV.


« L’homme des prix bas » était interrogé sur la question du salariat en entreprise, les Gilets jaunes et le pouvoir d’achat en France.

Michel-Edouard Leclerc s’est dit « pas étonné » par la colère des Gilets jaunes, ajoutant qu’il en « avait le pressentiment », la faute à des « pouvoirs publics très éloignés des demandes très pragmatiques des Français auxquelles on ne répond jamais ».

Sur les 57,4 milliards de dividendes pour les entreprises, il juge que ce qui n’est pas « acceptable, c’est qu’à côté de ça, les revenus du travail ne paient pas ». « Le travail paie, le capital ne paie pas. Aujourd'hui si vous n'êtes pas cooptés à un échelon supérieur, votre salaire n'augmente plus. Je ne dis pas que tout le monde doit s'enrichir mais il faut au moins que les gens aient la possibilité de vivre décemment » a ajouté le directeur d’E.Leclerc.

[...]

En savoir plus sur ouest-france.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Articles à lire aussi