Peuple de France : “Gilets jaunes” : aucune “victime des forces de l'ordre” pour Macron

mardi 29 janvier 2019

“Gilets jaunes” : aucune “victime des forces de l'ordre” pour Macron

Lors d'une conférence de presse au Caire, où il est en déplacement, le chef de l'Etat a eu une pensée pour les personnes décédées en marge du mouvement mais se refuse à les voir comme “victime des forces de l'ordre”.
Lors d'une conférence de presse au Caire, où il est en déplacement, le chef de l'Etat a eu une pensée pour les personnes décédées en marge du mouvement mais se refuse à les voir comme “victime des forces de l'ordre”.

Emmanuel Macron s’exprime rarement sur le mouvement des « gilets jaunes » mais l’a fait en Egypte.
Alors qu’il est en visite au Caire avec sa femme Brigitte, le chef de l’Etat a eu quelques mots pour les personnes décédées depuis le début de la mobilisation des « gilets jaunes », rapporte 20 Minutes

« Je déplore que 11 de nos concitoyens français aient perdu la vie durant cette crise […]. Je note qu’ils ont bien souvent perdu la vie en raison de la bêtise humaine mais qu’aucun d’entre eux n’a été la victime des forces de l’ordre », a déclaré Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron est allé plus loin et a tenu à défendre policiers et gendarmes, ajoutant que « ce que la France vit depuis plusieurs semaines est inédit et je veux rendre hommage au professionnalisme des forces de l’ordre dans ce contexte ». « En France, il est permis de s’exprimer librement […] En France, on peut dire tout. Parfois, on dit beaucoup contre le pays lui-même, je le regrette », a poursuivi le président, insistant néanmoins sur le fait que « dans notre pays, une liberté est constitutionnellement garantie, la liberté de manifester. Et nous entendons bien la protéger ».

[...]

En savoir plus sur valeursactuelles.com


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi