Revue de presse française et internationale - Peuple de France: Gilets jaunes: Christophe Castaner défend l'utilisation par les forces de l'ordre du LBD lors des manifestations

samedi 19 janvier 2019

Gilets jaunes: Christophe Castaner défend l'utilisation par les forces de l'ordre du LBD lors des manifestations

Le ministre de l'Intérieur a défendu l'utilisation par les forces de l'ordre du lanceur de balles de défense lors des manifestations. Une arme pourtant très controversée et dont le recours a été remis en cause par le Défenseur des droits Jacques Toubon qui a demandé sa suspension.
Le ministre de l'Intérieur a défendu l'utilisation par les forces de l'ordre du lanceur de balles de défense lors des manifestations. Une arme pourtant très controversée et dont le recours a été remis en cause par le Défenseur des droits Jacques Toubon qui a demandé sa suspension.


Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a défendu ce vendredi l'utilisation par les forces de l'ordre du lanceur de balles de défense controversé LBD, accusé de causer des blessures graves chez les manifestants, estimant qu'il y aurait sans lui "beaucoup plus de blessés".

Christophe Castaner réagissait notamment aux déclarations du Défenseur des droits Jacques Toubon, qui a demandé jeudi la suspension du recours au LBD, très utilisé lors des manifestations de "gilets jaunes", en raison de sa "dangerosité".

Vendredi, la Ligue des droits de l'Homme a également demandé dans un communiqué, "l'interdiction sans délais de ces armes inadaptées et le retour à un maintien de l'ordre proportionné". A la veille d'une nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes", le collectif a également appelé le gouvernement "à garantir un droit de manifester en toute sécurité".


"Si vous supprimez les moyens de défense à nos forces de l'ordre, il leur reste quoi? Il leur reste le contact physique - et il y aura certainement beaucoup plus blessés- ou il leur reste l'utilisation de leurs armes de poing qui est la solution ultime", a déclaré Christophe Castaner sur Europe 1.

"Nous avons besoin de pouvoir utiliser des lacrymogènes, des outils comme le LBD" pour "continuer à protéger l'ordre public" face à une "grande violence" et à "des attaques systématiques contre nos institutions" et "nos forces de l'ordre", a-t-il ajouté. 

[...]

En savoir plus sur bfmtv.com


Sur le même thème lire aussi:





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi