Peuple de France-Revue de presse: Les «gilets jaunes» se préparent à l'acte VIII pour «montrer que le mouvement n'est pas fini»

vendredi 4 janvier 2019

Les «gilets jaunes» se préparent à l'acte VIII pour «montrer que le mouvement n'est pas fini»

Plusieurs figures des «gilets jaunes» appellent à une nouvelle mobilisation ce samedi à Paris et en région. Ils dénoncent une répression des pouvoirs publics et rejettent le débat national proposé par le président Emmanuel Macron.
Plusieurs figures des «gilets jaunes» appellent à une nouvelle mobilisation ce samedi à Paris et en région. Ils dénoncent une répression des pouvoirs publics et rejettent le débat national proposé par le président Emmanuel Macron.

Même si la mobilisation a nettement décru ces dernières semaines, des «gilets jaunes» sont déterminés à poursuivre le mouvement et à battre le pavé ce samedi 5 janvier en France.
Mercredi soir, l'arrestation très commentée d'Éric Drouet, une des figures emblématiques du mouvement, a réactivé la mobilisation et donné de l'élan à certains «gilets jaunes» qui ont appelé à manifester samedi afin de lancer l'acte VIII.

Comme ce fut déjà le cas auparavant, plusieurs manifestations, dont deux principales, ont été déclarées auprès des autorités, confirme auprès du Figaro la préfecture de police de Paris. La première concerne le trajet Hôtel de ville-Assemblée nationale. La seconde est une manifestation statique sur les Champs Elysées avec une partie du cortège qui part vers place de la Bourse. Mais les parcours ne seraient pas complètement validés, «des discussions étant encore en cours avec les organisateurs», glisse-t-on à la préfecture. Quel sera le dispositif de sécurité mis en place? «Il sera adapté et adaptable», répond-on laconiquement, sans donner plus de détails.

Toulouse, Toulon, Bordeaux, la Rochelle, Clermont-Ferrand, Lille ou encore Strasbourg... Des appels à manifester ont également été lancés en région et un acte IX prévu «au centre de la France» est déjà programmé pour le samedi 12 janvier. Sur les réseaux sociaux, le mot d'ordre est souvent le même: «Samedi, venez en masse. Montrez que le mouvement n'est pas fini». Parmi les nombreux messages postés, un internaute semble convaincu que ce n'est «pas un samedi comme les autres». «Il faut se mobiliser un maximum, tout le monde nous attend au tournant. Je suis persuadé que c'est un moment charnière, le gouvernement et les médias attendent ce samedi pour voir si le mouvement s'éteint», explique-t-il. «Il faut leur prouver le contraire».

[...]

En savoir plus sur lefigaro.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi