Revue de presse française et internationale - Peuple de France: "VOTER GILETS JAUNES, C'EST VOTER MACRON !" : ERIC DROUET RÉPROUVE LA LISTE D'INGRID LEVAVASSEUR POUR LES EUROPÉENNES

jeudi 24 janvier 2019

"VOTER GILETS JAUNES, C'EST VOTER MACRON !" : ERIC DROUET RÉPROUVE LA LISTE D'INGRID LEVAVASSEUR POUR LES EUROPÉENNES

Dans un communiqué publié jeudi, le groupe Facebook créé par Eric Drouet "La France en colère" désapprouve l'initiative d'Ingrid Levavasseur, qui a annoncé la création d'une liste Gilets jaunes pour les élections européennes.
Ingrid Levavasseur
Dans un communiqué publié jeudi, le groupe Facebook créé par Eric Drouet "La France en colère" désapprouve l'initiative d'Ingrid Levavasseur, qui a annoncé la création d'une liste Gilets jaunes pour les élections européennes.

Le mouvement des Gilets jaunes se divise encore. En cause, l'initiative d’une de ses représentantes, l’aide-soignante Ingrid Levavasseur (31 ans), qui a annoncé son intention de mener une liste des Gilets jaunes
baptisée Ralliement d’Initiative Citoyenne (RIC) lors des élections européennes du 26 mai. Une décision que réprouve totalement Eric Drouet, autre figure médiatique du mouvement et initiateur du groupe Facebook le plus suivi par les Gilets jaunes, “La France en colère”. Dans un communiqué publié jeudi en début d’après-midi, La France en colère se désolidarise des ambitions électorales d’Ingrid Levavasseur et de son directeur de campagne, Hayk Shahinnyan, en pointant notamment la présence d’un ancien candidat aux législatives soutenu par La République en marche (LREM), Marc Doyer, parmi les 10 premiers noms de la liste qui ont été dévoilés, sur un total de 79 candidats requis.

“Voter Gilets jaunes, c’est voter Macron”, ose le communiqué, qui rappelle le caractère apolitique du mouvement et s’inquiète des récents sondages qui montrent que “la présence d’une liste Gilets jaunes aux élections européennes (n’aurait) aucune incidence pour le parti présidentiel (LREM)”, mais entraînerait “une baisse des votes pour les autres partis”.

[...]

En savoir plus sur capital.fr


Sur le même thème lire aussi:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi