Peuple de France-Revue de presse: Edwige, au RSA avec deux enfants, le 21 janvier elle n'a plus que 15 euros pour finir le mois

jeudi 24 janvier 2019

Edwige, au RSA avec deux enfants, le 21 janvier elle n'a plus que 15 euros pour finir le mois

Depuis trois ans, suite à un problème médical, Edwige Salque est sans-emploi. Avec son RSA, elle élève seule ses deux enfants dans le quartier Bergson de Saint-Étienne. Et malgré ses désirs de reconversion, elle a du mal à trouver un stage et encore moins un emploi.
Depuis trois ans, suite à un problème médical, Edwige Salque est sans-emploi. Avec son RSA, elle élève seule ses deux enfants dans le quartier Bergson de Saint-Étienne. Et malgré ses désirs de reconversion, elle a du mal à trouver un stage et encore moins un emploi.

Edwige reconnait qu'elle s'est découragée, qu'elle s'est sentie dévalorisée et qu'elle a perdu confiance en elle. Mais grâce à l'association Faces Loire et surtout à sa référente RSA au Conseil départemental de la Loire, elle s'est remobilisée.
Elle vient juste de décrocher une remise à niveau, prévue le mois prochain. Un début. Mais elle a du mal à entendre le président de la République Emmanuel Macron quand il dit qu'il suffit de traverser la rue pour trouver un emploi. En face de ses fenêtres, rue Bergson, il n'y a plus aucun commerce, tout a fermé. Alors, elle ne risque pas de trouver du travail en traversant.

Depuis trois ans, Edwige est au RSA et élève seule ses deux enfants âgés de 11 et 16 ans. Elle touche 525 euros de RSA, et si on ajoute les allocations familiales et la pension alimentaire, cela fait 770 euros en tout. Il faut payer les charges, les cartes de tram, le téléphone et surtout les courses de plus en plus chères selon elle. Alors Edwige compte. Le 21 janvier, il ne lui reste plus que 15 euros pour finir le mois. Tous ses frais fixes sont payés. Mais il reste l'alimentaire. Alors elle sait que dans quelques jours, sa famille mangera des pâtes, des pommes de terre, du riz ou de la semoule, avec quelques légumes décongelés. Pour finir le mois. 

[...]

En savoir plus sur francebleu.fr


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

  1. C'est faux. Elle doit doit avoir en + l'ASF (Allocation Solidarité famille) qui fait 109,65/mois par enfant. Comme elle ne travaille pas, elle a la CMU qui remplace une Mutuelle qu'une personne seule paye au moins 60,OO/mois. Elle doit avoir une APL pour son logement qui peut prendre en charge une grande partie de son loyer. Elle doit avoir des bons sociaux pour payer l'EDF, le gaz etc...Elle doit être inscrite aux restos du coeur ou Secours Populaire qui lui donne de la nourriture. Quand on fait le compte de tout cela, on se demande vraiment si ça vaut le coup de travailler. A mon avis non. Voilà une belle injustice sociale.

    RépondreSupprimer

Participer à la discussion

Articles à lire aussi