Peuple de France-Revue de presse: Contrôle des chômeurs: Marine Le Pen accuse le gouvernement de "lâcheté"

vendredi 4 janvier 2019

Contrôle des chômeurs: Marine Le Pen accuse le gouvernement de "lâcheté"

Avant de combattre les chômeurs, Emmanuel Macron devrait combattre le chômage.
Avant de combattre les chômeurs, Emmanuel Macron devrait combattre le chômage.


Dans un décret paru fin décembre au Journal Officiel, le gouvernement a durci considérablement le barème des sanctions contre les chômeurs supposés défaillants dans leur recherche d’emploi.


Ainsi, le gouvernement condamnera plus sévèrement le refus d’offres dites “raisonnables”, notion particulièrement vague, par la suppression des allocations chômage dès le premier refus, là où la suspension temporaire était en vigueur jusqu’à présent. Par ailleurs, la possibilité de refuser un emploi moins bien rémunéré que le précédent est également abrogée.

On peut tout d’abord s’interroger sur la lâcheté d’une telle démarche, entreprise alors même que les fêtes de fin d’année battaient leur plein et occupaient les esprits.

Enfin, c’est l’inadaptation et l’injustice des sanctions.

En effet, si la fraude et les abus existent, et s’il peut perdurer une forme d’assistanat qui ne doit pas être encouragée, il est hallucinant de précariser et culpabiliser plus encore des citoyens qui peinent à trouver un travail. Surtout quand dans le même temps le Gouvernement échoue totalement dans la lutte contre le chômage, la protection de nos entreprises et industries, et l’incitation à la création d’emplois.

Alors même que l’on apprenait à la mi-décembre que la fraude aux numéros de sécurité sociale représentait près de 13 milliards d’euros et bénéficiait majoritairement à des personnes nées à l’étranger, et sur laquelle on doute de la capacité réelle du gouvernement à la combattre, les économies réalisées par la suppression radicale des allocations chômage pour les cas cités sont aussi dérisoires que le procédé est brutal.

Marine Le Pen, président du Rassemblement National, invite le gouvernement à avoir un courage à la hauteur de son cynisme : combattre le chômage oui, combattre les chômeurs, non !

Communiqué de presse de Marine Le Pen


Sur le même thème lire aussi:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi