Peuple de France-Revue de presse: 216 Gilets jaunes en prison, bientôt 500 djihadistes relâchés !

vendredi 4 janvier 2019

216 Gilets jaunes en prison, bientôt 500 djihadistes relâchés !

Nous apprenons qu’entre le 17 novembre et le 17 décembre, à l’occasion des différents actes des Gilets jaunes, pas moins de 216 Gilets jaunes ont été jetés en prison ! C’est un record absolu dans la répression d’un mouvement social, où nous en sommes par ailleurs à 10 morts.
Nous apprenons qu’entre le 17 novembre et le 17 décembre, à l’occasion des différents actes des Gilets jaunes, pas moins de 216 Gilets jaunes ont été jetés en prison ! C’est un record absolu dans la répression d’un mouvement social, où nous en sommes par ailleurs à 10 morts.


Mais le pire n’est pas là, et ce ne sont pas les chiffres définitifs, loin s’en faut. RTL nous annonce ces faits :

Et les autres peines se comptent, elles, par centaines : peines de prison ferme avec aménagement, bracelet électronique ou travaux d’intérêt général, prison avec sursis, interdiction de paraître dans certaines villes également. 4.570 personnes au total ont été placées en garde à vue (1567 à Paris et 3003 en région, entre le 17 novembre et le 17 décembre), et seuls 825 dossiers ont été classés sans suite. Des milliers de poursuites sont donc engagées.

Toujours selon les chiffres du ministère de la Justice, 697 comparutions immédiates ont déjà eu lieu, mais tout le monde n’a pas encore été jugé. Loin de là. Des centaines d’audiences sont en effet attendues dans les prochains mois. Les affaires les plus graves comme l’incendie de la préfecture du Puy-en-Velay, les lynchages de policiers ou le vol d’un fusil d’assaut à Paris font l’objet d’enquêtes judiciaire afin de retrouver les responsables.


Décidément, ce régime, qui se réclame pourtant de l’héritage de la Révolution française, paraît avoir des problèmes avec l’usage du mot « guillotine », et à toute référence avec cette période. On se demande pourquoi… Ainsi, à Vesoul, un malheureux ouvrier agricole de 51 ans vient-il d’être condamné, ce 3 janvier, à 4 mois de prison avec sursis, rien de moins. Son crime ? Avoir crié, alors que le député LREM Christophe Lejeune était au cœur d’une vive discussion avec les Gilets jaunes « Guillotine, guillotine ! ».



Allons-nous dépasser les 500 Gilets jaunes emprisonnées ? Tel que c’est parti, c’est fort possible.

500, c’est justement le nombre de djihadistes de retour de Syrie que Nicole Belloubet envisage de libérer, en 2019 ! 


Faut-il rappeler d’autre part, dans la France de Macron-Belloubet, qu’on peut être un multirécidiviste, fiché S, condamné 27 fois par la justice, à l’âge de 29 ans, reconnu comme musulman radicalisé, et se balader en liberté, comme l’assassin de Strasbourg ?

Source: https://www.ladepeche.fr/article/2018/12/12/2923518-29-ans-27-condamnations-casier-judiciaire-surcharge-cheryf-chekatt.html

Mais il faut croire que ce genre de personnage ne menace pas, eux, les fondamentaux de la République…

[...]

En savoir plus sur ripostelaique.com


Sur le même thème lire aussi:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Participer à la discussion

Articles à lire aussi

Faire un don à Peuple de France avec PayPal