Peuple de France : Viktor Orbán : « Nous ne voulons pas d’une population métissée. C’est pourquoi nous nous opposons à l’immigration »

jeudi 27 décembre 2018

Viktor Orbán : « Nous ne voulons pas d’une population métissée. C’est pourquoi nous nous opposons à l’immigration »

La Hongrie a été perdante au XXe siècle, mais elle est déterminée à être gagnante au XXIe siècle », a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orban dans une interview de Noël publiée dans le quotidien Magyar Idokon lundi.
La Hongrie a été perdante au XXe siècle, mais elle est déterminée à être gagnante au XXIe siècle », a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orban dans une interview de Noël publiée dans le quotidien Magyar Idokon lundi.


Commentant la situation en Europe, il a déclaré que les grands pays d’Europe occidentale « expérimentent » le développement de sociétés métissées et que ces pays pensent que « l’Europe chrétienne devrait être transformée en une Europe musulmane ». L’Europe centrale, cependant, a décidé de ne pas commencer cette expérience parce que les risques qu’elle comporte sont extrêmement élevés, a-t-il ajouté.

« Nous ne voulons pas que nos pays soient habités par une population métissée, c’est pourquoi nous protégeons nos frontières et nous nous opposons aux migrations. Tout le monde peut voir que certains à l’Ouest ne respectent pas notre décision… Ils utilisent l’opposition hongroise comme un outil. George Soros et ses réseaux ne tolèrent pas que l’Europe centrale soit exclue de leur grande expérience de transformation des sociétés… Les élections au Parlement européen marqueront une étape importante dans cette lutte car elles impliqueront un rapport de force entre les forces politiques qui protègent l’Europe chrétienne et celles qui soutiennent l’immigration. La Hongrie se bat non seulement pour elle-même mais aussi pour l’Europe chrétienne ».



Sur le même thème lire aussi:








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles à lire aussi