Peuple de France : Les retraités vont devoir attendre six mois pour bénéficier de la baisse de la CSG

mardi 18 décembre 2018

Les retraités vont devoir attendre six mois pour bénéficier de la baisse de la CSG

La suppression de la hausse de la CSG pour les retraités aux revenus inférieurs à 2.000 euros ne sera effective qu'en juillet, a indiqué ce lundi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Les retraités toucheront un « gros chèque ou un gros virement », le 1er juillet « au plus tard », a-t-elle assuré.
La suppression de la hausse de la CSG pour les retraités aux revenus inférieurs à 2.000 euros ne sera effective qu'en juillet, a indiqué ce lundi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Les retraités toucheront un « gros chèque ou un gros virement », le 1er juillet « au plus tard », a-t-elle assuré.

Pas de coup de pouce immédiat au pouvoir d'achat pour les retraités.
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a expliqué ce lundi matin sur RTL que la suppression de la hausse de la CSG pour les retraités dont le revenu fiscal de référence est compris entre 1.200 et 2.000 euros par mois n'aurait lieu qu'en juillet - avec tout de même un effet rétroactif à janvier 2019.

« Comme c'est le système fiscal, on ne connaît pas les revenus tout de suite », a justifié la ministre. C'est la mise en place du prélèvement de l'impôt à la source à partir de janvier qui permettra d'identifier ces revenus et d'adapter la CSG en conséquence.

Les retraités concernés vont donc toucher « un gros chèque ou un gros virement », le 1er juillet « au plus tard », a précisé la ministre. Soit six mois de baisse de CSG.

[...]

En savoir plus sur lesechos.fr


Sur le même thème lire aussi:



1 commentaire:

JPP a dit…

hausse automatique du SMIC 1,5% d'accord, pourquoi un retraité modeste on prend le revenu fiscal du foyer pour le seuil de suppression de la CSG. Petite retraite plus épouse qui travaille vous êtes dans les 30% non concernés suppression CSG pour tous les retraités

Articles à lire aussi